Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Avocette d'Amérique, Ian Routley
Photo © Ian Routley

Photo: Ian Routley
Indices de nidification - Avocette d'Amérique
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Avocette d'Amérique
Recurvirostra americana

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1117 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
6 4 0 0
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 0.471 (-1.48 - 2.26)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
       
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
    
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Avec son long bec recourbé vers le haut et son plumage éclatant, l'Avocette d'Amérique se reconnaît sur-le-champ. On la trouve habituellement dans des étangs d'eau douce peu profonds, où elle utilise son long bec pour balayer à travers l'eau et capturer des crustacés et des insectes aquatiques. L'Avocette d'Amérique est relativement commune en été dans la Cuvette des Prairies et les grandes plaines, qu'elle visite pour s'y reproduire; elle hiverne dans les plaines côtières du sud des États-Unis, au Mexique et dans des parties de l'Amérique centrale.

Répartition, abondance et habitat L'Avocette d'Amérique fait de rares visites estivales et se niche localement en Colombie-Britannique. L'Atlas indique une nidification clairsemée et irrégulière dans trois régions générales de la province : les basses terres de la rivière de la Paix, le sillon des Montagnes Rocheuses et les prairies qui s'étendent de l'Okanagan à travers le plateau du lac Douglas jusqu'au Cariboo sud et au Chilcotin est. Ceci étoffe le modèle général figurant dans The Birds of British Columbia, bien que, contrairement à ce qui était le cas dans les années 1980 (Gebauer 1999), on n'ait relevé aucune reproduction d'Avocette sur la côte sud pendant la période l'Atlas. Quatre sites seulement ont servi à la reproduction à répétition plus d'une année, et les lacs Alki et Robert voisins dans l'Okanagan sont les seuls sites sur lesquels il y a eu des reproductions à répétition en plus de deux ans (Gebauer 1999). Compte tenu de la visibilité de cette espèce, les données de l'Atlas rendent probablement compte exactement de sa reproduction sporadique et localisée dans la province.

Un petit nombre ont été régulièrement en Colombie-Britannique depuis les années 1960 (Campbell et coll. 1990; Gebauer 1999). Données de l'Atlas suggèrent que la reproduction en Colombie-Britannique est peut-être plus fréquentes que dans le passé. Gebauer (1999) a montré 11 dossiers, don't certains avec plusieurs nids, sur sept sites de plus de 30 ans, 1968-1998. L'Atlas a confirmé la reproduction à six endroits et enregistré la reproduction probable dans trois autres. Numéros de reproduction restent faibles. Le nombre le plus élevé enregistré par l'Atlas était de 10 nids à Alki Lake en 2012, par rapport à un pic de 19 nids actifs ont rapporté en 1997 (Gebauer 1999).

En Colombie-Britannique, l'Avocette d'Amérique se trouve dans les zones de basse altitude avec chaud pour des étés chauds. Il se nourrit en eaux peu profondes (<25 cm de profondeur), généralement alcalins, les étangs d'eau douce avec une productivité élevée saisonnière du zooplancton d'eau douce et d'insectes aquatiques. Les nids sont généralement situés à proximité de ces sites de recherche de nourriture.

Conservation et recommandations L'Avocette d'Amérique est actuellement répertoriée dans la liste bleue de la Colombie-Britannique en raison de la faiblesse de sa population. Dans les Prairies canadiennes, l'espèce est une nicheuse régulière avec une population relativement stable (Gratto-Trevor et coll. 2011). Sa reproduction en Colombie-Britannique est probablement limitée par la disponibilité d'habitats de nidification propices, mais la prédation des nids et la perturbation humaine des colonies nicheuses sont probablement aussi des facteurs importants. Une surveillance annuelle continue au lac Alki et au lac Robert qui se trouve à proximité s'impose pour déterminer comment cette maigre population nicheuse peut être protégée et comment on peut lui permettre de s'étendre.

Remerciements Merci à Les Gyug d'avoir contribué des données pour tous les dénombrements d'oiseaux et la preuve de nidification de Kelowna.

Alan E. Burger

Citation recommandée: Burger, A.E. 2015. Avocette d'Amérique dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=AMAV&lang=fr [14 nov. 2019]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley