Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Sterne arctique, Peter Candido
Photo © Peter Candido

Photo: Peter Candido
Indices de nidification - Sterne arctique
Indices de nidification
Probability of observation - Sterne arctique
Probabilité d'observation
Élévation - Sterne arctique
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Sterne arctique
Sterna paradisaea

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
41 - 1635 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
18 14 46 10
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1986 - 2012 -1.04 (-10.5 - 9.34)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.22     0.41
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.22      
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
      0.41

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.060.33  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.430.36 
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.07  

Caractéristiques et aire de répartition Avec son aller-retour migratoire annuel de l'Arctique à l'Antarctique, chaque Sterne arctique connaît probablement plus d'heures de soleil par année que toute autre espèce sur la planète. La Sterne arctique a une aire de nidification circumpolaire qui couvre les régions arctique et subarctique de l'Amérique du Nord, de l'Europe et de l'Asie. En Amérique du Nord, elle niche dans la toundra et le long de la côte Atlantique jusqu'à Cape Cod (Hatch 2002); et du côté ouest, près des lacs intérieurs jusqu'au nord-ouest de la Colombie-Britannique et à des sites côtiers isolés de la mer des Salish (Manuwal et coll. 1979, Mlodinow et coll. 2006).

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, l'espèce niche surtout dans la région nord-ouest de la province (écoprovinces des Montagnes de l'Alaska du Sud et des Montagnes boréales du Nord, et nord de l'écoprovince Côte et montagnes), quoique des couples isolés aient également niché dans les écoprovinces de l'intérieur central et de la dépression de Géorgie durant la période de collecte des données de l'Atlas. En Colombie-Britannique, les mentions de nidification font surtout état de couples individuels, et à l'occasion, de toutes petites colonies de moins de dix couples (Campbell et coll. 1990, observations personnelles de D.F. Fraser).

Selon l'Atlas et Campbell et coll. (2009), l'aire de répartition couvrirait une plus grande part du nord de la Colombie-Britannique qu'on le croyait en 1990, à la publication de The Birds of British Columbia. La nidification dans l'intérieur central a été documentée pour la première fois en 2009, mais a probablement lieu depuis 2006 (Campbell et coll. 2009). Le couple qui niche dans la dépression de Géorgie a été documenté pour la première fois durant la période de collecte de données de l'Atlas.

La nidification a lieu à des altitudes allant du niveau de la mer jusqu'au-dessus de la ligne des arbres (1 500 m). La probabilité d'observation la plus élevée se trouve dans l'extrême nord-ouest de la province, le long des rivières et de leurs affluents qui se jettent dans le Pacifique, avec une probabilité moins élevée près des lacs de haute altitude des monts Omineca-Cassiar, plus à l'est.

Conservation et recommandations La majorité de la population de cette espèce en Colombie-Britannique habite des régions d'eau douce isolées qui sont peu touchées par les menaces. Il n'y a donc aucune préoccupation majeure en ce qui touche à la conservation à l'échelle provinciale. Certaines colonies du Canada arctique et atlantique qui s'alimentent dans la mer manifestent des signes de déclin ou d'abandon (Environnement Canada 2011).

David F. Fraser

Citation recommandée: Fraser, D.F. 2015. Sterne arctique dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=ARTE&lang=fr [23 janv. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley