Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Hirondelle de rivage, John Gordon
Photo © John Gordon

Photo: John Gordon
Indices de nidification - Hirondelle de rivage
Indices de nidification
Probability of observation - Hirondelle de rivage
Probabilité d'observation
Élévation - Hirondelle de rivage
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Hirondelle de rivage
Riparia riparia

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1252 m
Statut de conserv.:
COSEWIC: Threatened
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
119 27 160 61
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -3.61 (-7.36 - 1.71)Low
Canada1970 - 2012 -6.93 (-8.63 - -4.4)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.310.11 0.420.47  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.310.06 0.11  0.64
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.30.77 0.42   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.150.41 
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
   0.11
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.42 0.03 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
1.550.210.50.29

Caractéristiques et aire de répartition Rien ne symbolise l'hirondelle de rivage commune comme un rivage sableux découpé parsemé de douzaines ou même de centaines de trous de nids avec un grand nombre d'oiseaux bourdonnant dans toutes les directions autour de la colonie. Cette petite hirondelle à poitrine à bande et à vol rapide migre sur de longues distances des aires de reproduction du nord vers les aires d'hivernage des régions tropicales et subtropicales et son étendue s'étend sur la majorité de la planète. En Amérique du Nord, cette hirondelle se reproduit d'un océan à l'autre, de la forêt boréale à l'extrémité nord au golfe du Mexique et à travers la majorité de l'Amérique du Sud (Garrison 1999).

Répartition, abondance et habitat La reproduction de cette espèce est éparse dans la plupart de la zone intérieure de la Colombie-Britannique, à l'est de la chaîne Côtière. Sa répartition est fortement concentrée dans les écoprovinces Intérieur sud, Intérieur centre et Plaines boréales, ainsi que dans les vallées méridionales des Montagnes intérieures du sud. Le schéma général de sa répartition et reproduction est similaire à celui relevé lorsque The Birds of British Columbia a été publié en 1997, à l'exception du fait qu'il manque dans l'Atlas des preuves concernant la reproduction dans la Dépression de Georgia et qu'il relève moins de sites de reproduction sur le plateau de la Nechako et dans certaines régions de l'extrême nord de la province. On ne sait pas exactement si ces réductions s'expliquent par le déclin général de l'espèce (COSEPAC 2013), ou si elles reflètent l'instantané de la nature plus bref de l'Atlas. Un plus grand nombre d'observations et de preuves de reproduction ont été obtenues pour le bassin de drainage du lac Williston au cours de la période de l'Atlas que celles dont on disposait lorsque The Birds of British Columbia a été publié.

La probabilité d'observation est la plus élevée dans l'écoprovince Plaines boréales, suivie de près par l'écoprovince Intérieur sud. L'abondance la plus élevée de l'Hirondelle de rivage se situe entre 250 et 500 m d'altitude et diminue de façon considérable au-delà de cette zone d'altitudes. Seules 3 colonies totalisant 100 nids actifs ou plus, 5 colonies de 50 à 100 nids actifs, et 18 autres ayant moins de 20 nids actifs ont été signalées pour l'Atlas. Presque tous ces nids se trouvaient dans la moitié sud de la province, concentrés dans les écoprovinces Intérieur sud et Montagnes intérieures du sud; l'écoprovince Montagnes intérieures du sud était auparavant considérée comme celle ayant les plus grands nombres (Campbell et coll. 1997).

Les sites de nidification se trouvent généralement dans les berges d'une rivière ou un cours d'eau, dans des tranchées de route, dans des carrières ou d'autres pentes raides composées de sable ou de substrat vaseux pouvant être facilement creusé pour y construire un terrier. Les habitats généraux incluent des zones boisées, des prairies ou des étendues arbustives dégagées, des champs agricoles, des pâturages, les rivages d'étangs et de lacs où la proie est abondante. Dans les régions du Nord, on trouve cette espèce dans des forêts dominées par des peupliers faux-trembles (Populus tremuloides), des épinettes blanches (Picea glauca) et des pins tordus latifoliés (Pinus contorta) (Campbell et coll. 1997). Les observations de l'Atlas provenaient de presque toutes les zones biogéoclimatiques situées à moins de 1 200 m d'altitude.

Conservation et recommandations Les hirondelles de rivage ne figurent pas actuellement sur la liste d'espèces sources de préoccupations de conservation en Colombie-Britannique et la responsabilité mondiale est considérée comme faible. COSEPAC (2013) a évalué le statut de l'espèce comme étant menacé, d'après la perte estimée de 98 % de la population canadienne au cours des derniers 40 ans. L'évaluation COSEPAC (2013) indique qu'un examen du statut de l'espèce en Colombie-Britannique est justifié, toutefois le statut de conservation en Colombie-Britannique est déterminé plus fortement par de faibles populations (rareté) que par des tendances déclinantes d'espèces communes. La protection et la gestion d'habitats de nidification existants et potentiels sont recommandées, mais les activités de recouvrement et de conservation seront probablement complexes et impliqueront la gestion de population d'insectes volants, la réduction des niveaux de produits chimiques toxiques et des réponses aux changements climatiques.

Rick Howie

Citation recommandée: Howie, R. 2015. Hirondelle de rivage dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BKSW&lang=fr [23 juil. 2019]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley