Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Mésange à tête brune, Catherine Jardine
Photo © Catherine Jardine

Photo: Catherine Jardine
Indices de nidification - Mésange à tête brune
Indices de nidification
Probability of observation - Mésange à tête brune
Probabilité d'observation
Élévation - Mésange à tête brune
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Mésange à tête brune
Poecile hudsonicus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
213 - 2033 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
93 82 412 245
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1974 - 2012 2.55 (-3.96 - 8.38)Low
Canada1970 - 2012 1.35 (-0.631 - 3.47)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.180.04 0.050.07  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.180.06 0.03  0.08
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.070.04 0.05   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.070.06  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
  0.080.09
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.0 0.04 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.130.020.08

Caractéristiques et aire de répartition Comme son nom anglais l'indique, la Mésange à tête brune est essentiellement restreinte à la forêt boréale de l'Amérique du Nord et les forêts subalpines de conifères s'étendant dans le sud des montagnes des Cascades et Columbia du sud de la Colombie-Britannique et le nord des États-Unis. La Mésange à tête brune n'est pas migratrice et s'adapte facilement, ce qui lui permet de résister à certaines des conditions les plus difficiles (journées courtes et de froid extrême) que doivent endurer les passereaux de l'Amérique du Nord (Ficken et coll. 1996). Elle se distingue facilement d'autres mésanges par sa tête brune, ses flancs d'un roux flamboyant, son dos noir et son chant plutôt nasal et sifflant.

Répartition, abondance et habitat La Mésange à tête brune est répandue dans le nord de la Colombie-Britannique et à de hautes altitudes à l'est des montagnes côtières dans le centre et le sud de la zone intérieure de la province. La répartition de l'Atlas correspond plus ou moins à celle qui était connue lors de la parution de The Birds of British Columbia en 1997.

Les probabilités d'observation et les données de dénombrement ponctuel de l'Atlas correspondent également à celles de The Birds of British Columbia, mettant en évidence les centres d'abondance dans l'écoprovince des Montagnes boréales du nord, dans les montagnes Cassiar et sur les plateaux Stikine et Yukon, s'étendant du sud et traversant les montagnes Omineca dans l'écoprovince de l'Intérieur subboréal. Dans l'ensemble, les déclins d'abondance et la répartition deviennent plus discontinus (de façon isolée dans des zones montagneuses de haute altitude) à de basses altitudes en Colombie-Britannique. Les Mésanges à tête brune ont tendance à être présentes à des altitudes plus élevées que les autres espèces de mésanges et affichent une abondance locale supérieure entre 1 750 et 2 000 m dans les parties sud de la province.

Ces mésanges vivent dans des forêts de conifères jeunes et matures et ont une nette préférence pour l'espèce d'épinette (Picea) et parfois les peuplements de sapins (Abies) (Ficken et coll. 1996). Dans les grandes forêts d'épinettes du centre de la Colombie-Britannique, cette espèce est remplacée par la Mésange à tête noire (Campbell et coll. 1997), ce qui peut être surprenant d'un point de vue écologique.

Conservation et recommandations La Mésange à tête brune a subi une grande diminution à long terme dans les régions boréales méridionales de l'est de l'Amérique du Nord (Environnement Canada 2011), mais la précision des tendances du Relevé des oiseaux nicheurs est faible en Colombie-Britannique et d'autres portions de l'ouest de l'aire de répartition. Étant donné sa préférence pour les forêts plus anciennes ayant une valeur commerciale (Hadley et Desrochers 2008), l'exploitation forestière à grande échelle pose une grave menace aux oiseaux occupant l'écosystème des forêts boréales (Imbeau et coll. 2001). Les préoccupations au sujet de l'intégrité des populations de Mésanges à tête brune sont justifiées.

Kenneth G. Wright

Citation recommandée: Wright, K.G. 2015. Mésange à tête brune dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BOCH&lang=fr [27 févr. 2021]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley