Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Roselin de Cassin, Ian Routley
Photo © Ian Routley

Photo: Ian Routley
Indices de nidification - Roselin de Cassin
Indices de nidification
Probability of observation - Roselin de Cassin
Probabilité d'observation
Élévation - Roselin de Cassin
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Roselin de Cassin
Haemorhous cassinii

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
308 - 2175 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
39 76 175 86
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -2.51 (-4.49 - -0.279)Medium
Canada1973 - 2012 -2.68 (-4.61 - -0.623)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
   0.120.05  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.060.04 0.12   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
  0.03 
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.070.050.08
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.12 0.22 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.1   

Caractéristiques et aire de répartition Le roselin de Cassin ressemble beaucoup au roselin pourpré plus répandu, mais se distingue principalement par la couronne écarlate vif du mâle et des tectrices sous-caudales striées de la femelle. Le roselin de Cassin mâle possède l'habileté remarquable d'imiter d'autres oiseaux chanteurs, ajoutant leurs sons à ses gazouillis avec tellement de précision que les observateurs d'oiseaux peuvent se retrouver à la recherche d'un oiseau qui n'est pas là (Hahn 1996). Le territoire à longueur d'année de cette espèce va de la Colombie-Britannique vers le sud en direction des parties intérieures de la Cordillière nord-américaine jusqu'au parallèle 37° N, toutefois certains oiseaux poursuivent leur route sud vers la région centrale du Mexique. Cannings et coll. (1987) ont observé que la majorité de la population de la vallée de lOkanagan migre, avec un nombre variant d'année en année d'oiseaux hivernants dépendant de l'abondance locale de graines de pin ponderosa (Pinus ponderosa).

Répartition, abondance et habitat Les données de l'Atlas comme celles de l'ouvrage The Birds of British Columbia indiquent que l'aire de reproduction du Roselin de Cassin inclut les plateaux relativement secs des écoprovinces Intérieur sud et Intérieur centre au nord du lac Quesnel, et les vallées les plus au sud de l'écoprovince Montagnes intérieures du sud. Campbell et coll. (2001) et Hahn (1996) citent des preuves de l'expansion vers le nord de la répartition estivale du Roselin de Cassin depuis le milieu du 20e siècle, mais la poursuite de cette tendance n'est pas apparente lorsqu'on examine les résultats de l'Atlas.

Les données sur la probabilité d'observation indiquent que la probabilité d'observer le Roselin de Cassin est modérée dans l'écoprovince Intérieur sud et dans les vallées des Rocheuses du sud et de la chaîne Columbia. Campbell et coll. (2001) indiquait le nombre maximum de cette espèce dans l'écoprovince Intérieur sud, et cette observation est corroborée par les relevés de l'abondance de l'Atlas.

L'aire de nidification de cette espèce nichant dans les arbres englobe les parties les plus sèches de la province. Cela inclut des zones boisées relativement ouvertes (feuillus, conifères, régions boisées riveraines) à des altitudes basses à relativement élevées dans les vallées intérieures, où les valeurs de l'abondance atteignent leur maximum à 500-750 m. Le Roselin de Cassin niche également sur des terres agricoles et dans d'autres habitats modifiés par l'homme comportant des arbres favorables à la nidification. Les données des dénombrements par point pour les zones biogéoclimatiques indiquent que le Roselin de Cassin utilise des pins ponderosa et des parcs-forêts de graminées cespiteuses, mais qu'il prefère nicher dans le Douglas taxifolié de l'intérieur. On le trouve de façon abondante dans tout le spectre d'altitudes de ces forêts sèches et dans les régions adjacentes de la zone de l'épinette subalpine, où il niche dans des forêts ouvertes plutôt que dans des peuplements denses.

Conservation et recommandations Les données du Relevé des oiseaux nicheurs sous-entendent que la population est en déclin à long terme, mais cette estimation n'est pas précise en raison des fluctuations annuelles de ces nombres. Le statut provincial du roselin de Cassin est « sécure ». Les pratiques de foresterie aux plus hautes élévations pourraient bénéficier cette espèce : Hahn (1996) a observé que la coupe sélective ou à blanc à petite échelle pourrait améliorer les habitats de reproduction.

J. M. Ryder

Citation recommandée: Ryder, J.M. 2015. Roselin de Cassin dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=CAFI&lang=fr [07 août 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley