Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Engoulevent d'Amérique, Christopher Di Corrado
Photo © Christopher Di Corrado

Photo: Christopher Di Corrado
Indices de nidification - Engoulevent d'Amérique
Indices de nidification
Probability of observation - Engoulevent d'Amérique
Probabilité d'observation
Élévation - Engoulevent d'Amérique
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Engoulevent d'Amérique
Chordeiles minor

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
1 - 1397 m
Statut de conserv.:
COSEWIC: Threatened
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
59 152 383 47
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -2.68 (-4.16 - -1.14)Medium
Canada1973 - 2012 -3.58 (-5.33 - -2.1)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.080.02 0.060.08 0.06
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.08  0.020.02  
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.080.08 0.06  0.15

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.020.10.01
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.11 0.08
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.06 0.12 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.05 0.070.06

Caractéristiques et aire de répartition L'engoulevent d'Amérique est l'engoulevent le plus répandu en Amérique du Nord, puisque son étendue de reproduction s'étend partout au continent de la forêt boréale vers le sud en Amérique centrale (Brigham et coll. 2011). Il hiverne dans les basses terres de l'Amérique du Sud centrale. Il est un insectivore crépusculaire qui s'alimente en chassant des insectes en vol, parfois en grandes volées dans une grande variété d'habitats, comme les basses terres, les forêts et même les rues bien illuminées (Brigham et coll. 2011, Brigham et Fenton 1991). Il est l'un des migrateurs de printemps les plus récents en Colombie-Britannique, arrivant souvent tôt en juin. Les mâles effectuent des ballets aériens à piqués légers qui créent un « bang » sonore lorsque l'air passe à travers ses plumes primaires (Campbell et coll. 1990).

Répartition, abondance et habitat L'Engoulevent d'Amérique est un visiteur reproducteur dans presque tout l'ensemble de la Colombie-Britannique, n'étant absent que sur la côte centrale extérieure, les îles Haida Gwaii et les régions alpines. La plupart des détections de l'Atlas sont concentrées dans la moitié sud de la province, le long de la côte est de l'île de Vancouver et la côte sud-ouest de la partie continentale, et dans les vallées intérieures du sud. Moins d'enregistrements ont été faits dans les parties centrales et septentrionales de la province, à l'exception de la vallée de la rivière de la Paix, qui soutient une grappe dense. Cette répartition demeure sensiblement inchangée depuis la fin des années 1980 (Campbell et coll. 1990).

On retrouve les plus grandes valeurs de probabilité d'observation dans les vallées des écoprovinces Intérieur sud, Intérieur centre et Montagnes intérieures du sud, où les plus fortes abondances ont également été enregistrées dans le petit échantillon de dénombrements par point. Campbell et coll. (1990) ont noté que son centre d'abondance recouvrait cette partie de la province, en plus de l'île de Vancouver. Au cours de la période de l'Atlas, la probabilité de trouver l'espèce était plus faible dans les écoprovinces Dépression de Georgia et Plaines boréales, malgré le fait que ces régions comportent des groupes d'enregistrements denses. Dans tout l'Intérieur sud, les valeurs de Pobs et d'abondance les plus élevées coïncident avec les zones biogéoclimatiques du Douglas taxifolié de l'intérieur, du pin ponderosa et de la prairie, principalement à des altitudes de 400 à 1000 m.

L'Engoulevent d'Amérique a besoin d'aires ouvertes pour son habitat de nidification, lesquelles peuvent inclure des prairies, des affleurements rocheux, des brûlis, des zones récemment coupées, des routes de gravier et des dunes de sable côtières (Brigham et coll. 2011, COSEWIC 2007). L'espèce utilisait autrefois des toits de gravier dans les zones urbaines comme site de nidification; toutefois, la disponibilité de ce type d'habitat a rapidement diminué avec le changement des pratiques de construction résidentielle et l'espèce est maintenant absente dans de nombreuses régions urbaines (Brigham et coll. 2011).

Conservation et recommandations Officiellement commun dans la majorité de la Colombie-Britannique (Campbell et coll. 2006) et du Canada, l'engoulement d'Amérique est considéré comme menacé au Canada en vertu de la Loi sur les espèces en péril en raison d'un déclin de jusqu'à 80 % dans le Relevé des oiseaux nicheurs entre 1968 et 2005 (COSEPAC 2007). Le Relevé sur les oiseaux nicheurs, toutefois, fournit seulement des index de population modérément fiables en raison du décalage temporel entre la période de l'étude et la période de l'affichage des données et le manque de portée dans les régions plus éloignées (Rich et coll. 2004). Les programmes de surveillance pour cette espèce et l'engoulevent de Nuttall ont récemment été créés afin de mieux évaluer le statut et la répartition (Noble et Knight 2015). De plus grands travaux sont encore nécessaires afin d'enquêter les causes potentielles des déclins, particulièrement afin de déterminer les rôles que pourraient avoir les pesticides ou la destruction d'habitats (Brigham et coll. 2011, COSEPAC 2007).

Mike Boyd

Citation recommandée: Boyd, M. 2015. Engoulevent d'Amérique dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=CONI&lang=fr [23 janv. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley