Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Tyran tritri, Steve Ogle
Photo © Steve Ogle

Photo: Steve Ogle
Indices de nidification - Tyran tritri
Indices de nidification
Probability of observation - Tyran tritri
Probabilité d'observation
Élévation - Tyran tritri
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Tyran tritri
Tyrannus tyrannus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
8 - 1213 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
131 149 201 119
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 0.063 (-2.51 - 1.78)Medium
Canada1970 - 2012 -2.09 (-2.86 - -1.52)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.03 0.090.12 0.08
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
 0.04 0.030.08  
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.120.13 0.09   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.030.11 
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.08 0.09
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.14   
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.07 0.18 

Caractéristiques et aire de répartition On la remarque quand il chasse les insectes en vol, car aucun autre moucherelle d'Amérique du Nord n'a le dos entièrement gris-noirâtre et le ventre blanc. Le Tyran tritri occupe la plus vaste aire de nidification de tous les moucherelles d'Amérique du Nord, qui s'étend de la région du nord-ouest du Pacifique vers l'est jusqu'aux côtes de l'Atlantique et aux Caraïbes (Murphy 1996). Espèce néotropicale qui parcourt de grandes distances pendant sa migration, cette espèce abandonne son comportement de nidification « tyrannique » et agressif et hiverne en Amérique du Sud, principalement en Amazonie, où elle se nourrit de baies en grands troupeaux sociaux.

Répartition, abondance et habitat Les résultats de l'Atlas indiquent que le Tyran tritri niche sur une superficie très étendue dans le sud et le centre de l'intérieur de la Colombie-Britannique, particulièrement dans la région de l'Okanagan et des rivières Thompson-Nicola, avec des grappes sur les plateaux Cariboo et Fraser, et le long du sillon des montagnes Rocheuses du sud. Il y avait également une grappe de populations dans les basses terres des rivières de la Paix et Fort Nelson. La distribution de l'Atlas était semblable à celle qui existait au moment de la publication de The Birds of British Columbia, mais l'Atlas a confirmé la nidification dans le bassin de drainage du cours supérieur de la rivière Skeena, plus loin au nord-ouest que ce que l'on savait précédemment, mais n'a pas réussi à relever de nidification sur l'île de Vancouver.

La carte des probabilités d'observation, combinée aux données du dénombrement par point a mis en évidence l'importance du fond systèmes de vallée des écoprovinces Intérieur sud, Intérieur centre et Montagnes intérieures du sud; dans le nord-est, les valeurs de Pobs et de l'abondance étaient bien plus faibles. L'abondance était la plus forte entre 250 et 500 mètres, ce qui correspond à l'altitude à laquelle on a cartographié les valeurs de Pobs les plus élevées, et elle a baissé régulièrement jusqu'à ce que l'altitude la plus élevée soit enregistrée, dans les montagnes Rocheuses, à 1 250 mètres. Le gros de la population de la Colombie-Britannique demeure dans les écoprovinces Intérieur sud et Montagnes intérieures du sud (Campbell et coll. 1997).

Des environnements ouverts, notamment des champs avec des arbrisseaux et des arbres épars, des vergers, des orées de terres boisées, des terres boisées riveraines et des bords semblables de terres humides sont ses habitats de nidification préférés.

Conservation et recommandations On a constaté une diminution importante des populations canadiennes depuis 1970 (Environnement Canada 2011), mais cela n'est pas pris en compte en Colombie-Britannique (Environnement Canada 2014). La perte d'habitat et la dégradation dues à l'urbanisation, l'agriculture intensive et la régénération des forêts concourt probablement au déclin actuel des populations du Tyran tritri(Murphy 1996).

Art Martell

Citation recommandée: Martell, A. 2015. Tyran tritri dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=EAKI&lang=fr [10 avr. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley