Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Étourneau sansonnet, Tania Simpson
Photo © Tania Simpson

Photo: Tania Simpson
Indices de nidification - Étourneau sansonnet
Indices de nidification
Probability of observation - Étourneau sansonnet
Probabilité d'observation
Élévation - Étourneau sansonnet
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Étourneau sansonnet
Sturnus vulgaris

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1361 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
N/A
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
554 61 283 397
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -3.75 (-4.79 - -2.55)Medium
Canada1970 - 2012 -2.52 (-3.22 - -1.85)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.21 0.640.27 1.13
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
   0.211.23 0.41
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.240.23 0.64  0.56

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.20.471.11
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 1.15 0.2
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.62 0.14 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.64 0.180.28

Caractéristiques et aire de répartition L'introduction de l'étourneau sansonnet en Amérique du Nord est l'un des exemples les plus dramatiques au monde de la translocation d'une espèce étrangère d'oiseau. Originaires de l'Europe et de l'Asie, environ 100 oiseaux ont été relâchés dans le Central Park de New York en 1890 et 1891. En moins d'un siècle », il était devenu l'une des espèces les plus communes et les plus répandues du continent, étant retrouvé de la forêt boréale au Mexique, avec une population estimée à plus de 200 millions d'oiseaux (Cabe 1993). Elle est arrivée en Colombie-Britannique autour de 1945. Cet étourneau est un oiseau très charmant, un ventriloque hors pair capable d'imiter de nombreux sons d'oiseaux et artificiels et qui forme des volées épaisses qui se tordent et tournent en plein vol avec une synchronicité hypnotique afin de réduire les risques de prédation. Il est aussi un ravageur des cultures responsables pour des dommages estimés à 800 millions $ annuellement (Pimentel et coll. 2000). Il a aussi été introduit en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud.

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, l'Étourneau sansonnet est largement associé aux établissements humains, il est donc plus répandu dans les régions du sud, du centre et du nord-est. L' aire provinciale qu'il occupe actuellement est similaire à celle connue lorsque The Birds of British Columbia a été publié en 1997, malgré quelques subtiles différences : l'Atlas montre des grappes de reproduction plus vastes au nord de l'île Vancouver, autour de Prince George et des basses terres de la rivière de la Paix, et des relevés moins dispersés dans la majeure partie de l'écoprovince Montagnes intérieures du sud.

Le principal centre d'abondance se trouve dans la vallée du bas Fraser et dans les régions adjacentes de l'écoprovince Dépression de Georgia, comme l'ont noté Campbell et coll. (1997). L'Étourneau sansonnet est aussi commun dans les systèmes de vallées de l'écoprovince Intérieur sud, et plus localement dans l'écoprovince Côtes et Montagnes du sud. La plus forte abondance est observée aux altitudes les plus basses.

Les étourneaux sont étroitement associés aux établissements humains et aux axes de transport qui les relient. L'oiseau utilise comme habitat des régions rurales, suburbaines et urbaines, en particulier celles offrant un accès à des habitats agricoles qui fournissent de nombreuses sources d'alimentation (en particulier les cultures de petits fruits, les vergers et les pâturages bien arrosés). Ils colonisent également facilement des habitats naturels et semi-naturels, y compris des forêts mixtes, en particulier les bandes riveraines et les bosquets de peupliers faux-trembles (Populus tremuloides) qui offrent des sites de nidification. Les nids sont construits dans une grande variété de cavités et de fissures, naturelles et artificielles.

Conservation et recommandations Après une longue période d'augmentation prolifique, la tendance à long terme des populations d'étourneau sansonnet en Colombie-Britannique et au Canada est maintenant en déclin (Environnement Canada 2011). Cette espèce étrangère envahissante est une préoccupation de conservation en raison des effets potentiels de sa présence sur les espèces autochtones. L'étourneau sansonnet surpasse de nombreuses espèces autochtones qui font aussi leur nid dans des cavités, mais la majorité des données sous-entendent que ceci n'a pas d'effet majeur sur les autres populations d'oiseaux, surtout dans les régions ou les cavités de nidifications ne sont pas limitantes (Koch et coll. 2012). Il est considéré comme une nuisance dans les lieux ou de grands groupes d'oiseaux perchés déposent de grandes quantités de matières fécales et causent beaucoup de bruit et est aussi un ravageur agricole majeur dans les vergers et les vignobles des régions de l'intérieur sud et du delta du fleuve Fraser. L'éradication en cours dans la vallée de l'Okanagan nécessite de meilleures méthodes scientifiques afin d'être efficace (Neuhauser 2013). Les meilleures pratiques pour les agriculteurs afin de minimiser les effets des étourneaux sansonnets sont disponibles (Holm et Kirk 2013).

Peter J. A. Davidson

Citation recommandée: Davidson, P.J.A. 2015. Étourneau sansonnet dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=EUST&lang=fr [19 juin 2018]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley