Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bruant de Le Conte, Christian Artuso
Photo © Christian Artuso

Photo: Christian Artuso
Indices de nidification - Bruant de Le Conte
Indices de nidification
Probability of observation - Bruant de Le Conte
Probabilité d'observation
Élévation - Bruant de Le Conte
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bruant de Le Conte
Ammodramus leconteii

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
340 - 868 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
4 22 72 38
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 -1.58 (-3.19 - 0.086)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.05     
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
 0.08 0.04   
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.05  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Son caractère ressemblant à celui d'une souris et son chant rappelant les stridulations d'un insecte sont combinés afin de faire du bruant de Le Conte une espèce facile à manquer. Lorsque la chance et la patience sont combinées afin de permettre d'apercevoir une vue détaillée de ce bruant discret, son plumage relativement coloré est très surprenant. Le bruant de Le Conte se reproduit principalement dans les prairies nordiques et boréales centrales, atteignant l'extrémité ouest de leur aire de reproduction dans le nord-est de la Colombie-Britannique. On le retrouve aussi en petites populations très isolées plus loin à l'est de son étendue principal et il hiverne principalement dans les plaines côtières du sud des États-Unis, centré dans la vallée inférieure du Mississippi et la côte du golfe du Mexique (Lowther 2005).

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, le Bruant de Le Conte se trouve presque exclusivement dans le nord-est, avec quelques relevés isolés effectués dans le cours supérieur du Fraser et dans les vallées Thompson et Columbia dans le sillon des Rocheuses. Ces données sont cohérentes avec l'aire décrite dans l'ouvrage The Birds of British Columbia publié en 2001, bien que l'Atlas a comblé des lacunes dans cette gamme. En raison de sa nature secrète, il est possible que le Bruant de Le Conte soit passé inaperçu dans certains carrés où il était présent. Toutefois, la tendance de répartition générale présentée dans l'Atlas est probablement exacte.

La probabilité d'observation du Bruant de Le Conte est plus élevée dans l'écoprovince Plaines de la Taïga. Les données de dénombrement ponctuel confirment que l'abondance locale est plus élevée ici que dans l'écoprovince Plaines boréales. Cette région d'abondance locale plus élevée dans l'extrême nord-est de la Colombie-Britannique est élargie dans Campbell et coll. (2001), qui estimaient, selon les données disponibles à l'époque, que l'espèce se trouvait en plus grand nombre dans l'écoprovince Plaines boréales. Au cours des relevés de l'Atlas, la plupart des bruants ont été observés à des altitudes situées entre 350 et 850 m, et la plus forte abondance a été enregistrée sous 500 m.

Le Bruant de Le Conte se trouve le plus souvent près de cariçaies et d'habitats humides et ouverts similaires. On le trouve occasionnellement dans des sites de hautes terres tels que des prairies de fauche, et on sait qu'il réagit de façon assez dramatique aux conditions locales, étant beaucoup plus commun durant les années « humides » lorsqu'il utilise des sites qu'il évite généralement dans des conditions normales (Phinney 1998, Lowther 2005).

Conservation et recommandations Le travail de l'Atlas indique le Bruant de Le Conte est plus répandue et abondante qu'on ne le croyait auparavant, et en 2015 son état de conservation a été réévalué par le British Columbia Conservation Data Centre, et l'espèce a été déplacé de la liste bleu de la Colombie-Britannique (vulnérable) à la liste jaune (non à risque). Les données à long terme du Relevé des oiseaux nicheurs sous-entendent un petit déclin au Canada pour cet oiseau dans les régions de conservation des oiseaux des plaines boréales et de la taïga. Les grandes terres humides des terres publiques sont généralement protégées contre les développements industriels par des règlements, mais les habitats se trouvant sur les terrains privés peuvent être vulnérables au drainage, à la tonte et à de plus grands niveaux de pâturage.

Mark Phinney

Citation recommandée: Phinney, M. 2015. Bruant de Le Conte dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=LCSP&lang=fr [12 août 2022]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley