Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Cygne tuberculé, Ian Routley
Photo © Ian Routley

Photo: Ian Routley
Indices de nidification - Cygne tuberculé
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Cygne tuberculé
Cygnus olor

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
6 - 273 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
N/A
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
9 3 9 2
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
      0.13
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
    0.13  
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
   0.13
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Ce gracieux cygne blanc non indigène, avec son long cou en « s » et son bec orange et noir portant une bosse (tubercule, d'où le nom), est très bien connu en Colombie-Britannique. Dans son territoire indigène, cet oiseau se reproduit dans l'Eurasie nordique et centrale et hiverne du nord de l'Afrique à la Corée (Johnsgard 2010). Il a été introduit et s'est installé en Amérique du Nord, en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande, en Australie et au Japon. À compter du milieu des années 1800 aux premières des années 1900, des cygnes tuberculés ont été importés à de nombreuses régions de l'Amérique du Nord afin d'orner les parcs municipaux et les grands domaines et aussi pour les zoos et les collectionneurs d'oiseaux (Ciaranca et coll. 1997). De nombreux oiseaux se sont échappés ou ont été libérés et ont fondé des populations permanentes le long de la côte Atlantique des États-Unis, dans la région des Grands Lacs et dans le Pacific Northwest.

Répartition, abondance et habitat Le Cygne tuberculé a été introduit à Victoria en 1889 et dans les années 1930 et est devenu une espèce établie au début des années 1950 avant de se disperser par la suite dans le sud de l'île de Vancouver, les îles Gulf et la vallée du Fraser Valley (Campbell et coll. 1990). Sa répartition actuelle se concentre dans le sud de l'écoprovince Dépression de Georgia et est similaire à celle indiquée dans l'ouvrage The Birds of British Columbia.

Le Cygne tuberculé est rare dans l'écoprovince Dépression de Georgia; les relevés de l'Atlas n'ont indiqué que neuf occurrences de nidification confirmée. Le nombre de cygnes tuberculés aux environs du détroit de Géorgie est relativement stable depuis 1999 (Crewe et coll. 2012).

Le Cygne tuberculé niche dans des étangs côtiers et des estuaires et dans des étangs et des ruisseaux intérieurs, dans des régions rurales et urbaines.

Conservation et recommandations Depuis son introduction en Amérique du Nord, les populations de cygne tuberculé ont tellement augmenté que l'on considère l'espèce comme une espèce envahissante dans la plupart des régions de son territoire de l'Amérique du Nord, comme en Colombie-Britannique. Il peut causer des conflits importants avec les activités humaines et causer des dommages aux écosystèmes indigènes, comme par pâturage excessif des végétaux aquatiques et en déplaçant les espèces d'oiseaux aquatiques indigènes (Ciaranca et coll. 1997). Des hybridations au cygne trompette se sont produits sur l'île de Vancouver. En raison de conflits avec les espèces indigènes et les écosystèmes ainsi qu'avec l'économie, l'agrandissement du territoire du cygne tuberculé est défavorisé. Une surveillance étroite devrait être gardée sur les déplacements d'espèces d'oiseaux aquatiques indigènes et leurs effets sur les habitats de terres humides.

Art Martell

Citation recommandée: Martell, A. 2015. Cygne tuberculé dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=MUSW&lang=fr [23 janv. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley