Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bruant de Nelson, Christian Artuso
Photo © Christian Artuso

Photo: Christian Artuso
Indices de nidification - Bruant de Nelson
Indices de nidification
Probability of observation - Bruant de Nelson
Probabilité d'observation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bruant de Nelson
Ammodramus nelsoni

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
346 - 847 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Red
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
1 5 16 3
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 1.31 (-3.02 - 3.78)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.04     
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
 0.04     
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.04  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Contrairement aux autres bruants de l'Amérique du Nord, le Bruant de Nelson n'est pas territorial et ne forme pas de couples (Shriver et coll. 2011). Ce bruant discret, mais plutôt coloré a connu deux changements de nom depuis les dernières décennies. Avant 1995, on le connaissait sous le nom de Bruant à queue aiguë, puis le Bruant à queue aiguë de Nelson jusqu'en 2009, où il est devenu le Bruant de Nelson (Monroe et coll. 1995, Chesser et coll. 2009). Trois sous-espèces se reproduisent dans trois régions distinctes de l'Amérique du Nord : le long de la côte de l'Atlantique et de la vallée du fleuve Saint-Laurent; le long des berges de la baie James et du sud de la baie d'Hudson et dans le nord des grandes plaines et de la forêt boréale du sud dans la zone intérieure continentale, atteignant l'extrême nord-ouest de son aire de répartition en Colombie-Britannique. L'espèce hiverne dans les marais côtiers du sud-est des États-Unis.

Répartition, abondance et habitat L'aire de reproduction de la Colombie-Britannique du Bruant de Nelson se limite aux basses terres des écoprovinces des Plaines boréales et des Plaines de la taïga, ce qui représente une expansion importante depuis la parution de The Birds of British Columbia en 2001, lequel ne contenait aucun recensement dans les Plaines de la taïga. Ces nouvelles observations sont probablement davantage le résultat d'un effort de recensement accru qu'une colonisation récente de la zone. Il est possible que le Bruant de Nelson soit encore sous-recensé, puisque son habitat de reproduction est difficile à accéder et qu'il chante davantage en soirée que durant la journée.

La probabilité d'observation modélisée, fondée sur très peu de données, est plus élevée dans les Plaines de la taïga de l'est, où des relevés provinciaux automatisés ont ciblé l'habitat humide très précis et réparti de façon très dispersée du Bruant de Nelson. Le modèle peut par conséquent extrapoler les valeurs gonflées des probabilités d'observation dans cette région. Les relevés consacrés aux Plaines de la taïga ont toutefois détecté le Bruant de Nelson dans chaque parcelle d'un échantillon d'habitat approprié, suggérant qu'il pouvait compter localement de nombreux individus.

En Colombie-Britannique, on retrouve l'espèce presque exclusivement dans les (Carex) cariçaies humides, évitant généralement les quenouilles (Typha latifolia), les scirpes (espèce Scirpus), la végétation similaire à celle des marais et les terres humides arbustives. Ses exigences en matière d'habitat semblent être plus précises que celles du Bruant de Le Conte, avec qui on le retrouve parfois. L'utilisation apparente des cariçaies peut être unique aux populations du nord. De petites cariçaies sont très susceptibles de changer les niveaux d'eau et ne sont qu'occupées que lorsque les conditions sont bonnes; dans les plus grands marécages, les oiseaux peuvent plus facilement s'adapter aux conditions changeantes. Plusieurs sites où l'on a retrouvé le Bruant de Nelson par le passé étaient apparemment inoccupés lors de la période de recensement de l'Atlas.

Conservation et recommandations Le Bruant de Nelson figure sur la liste rouge en Colombie-Britannique et est considéré comme une espèce en péril en vertu de la Forest and Range Protection Act de la Colombie-Britannique (ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique 2006). Bien que cette dernière désignation permette la création de zones d'habitats de la faune pour protéger l'habitat de l'espèce, aucune n'a été établie pour le Bruant de Nelson. De nombreux recensements de l'Atlas proviennent d'appareils de recensement automatisés installés dans des habitats de reproduction potentiels. Cette technique devrait être utilisée à l'avenir dans les zones qui n'ont pas fait l'objet d'une surveillance par le passé afin de définir la répartition actuelle et la population dans la province et de vérifier au sol les prévisions du modèle de probabilité des observations.

Remerciements Melanie Wilson a gentiment partagé des données, ses connaissances locales et son interprétation des Plaines de la taïga, lesquelles sont intégrées dans le présent compte rendu.

Mark Phinney

Citation recommandée: Phinney, M. 2015. Bruant de Nelson dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=NSTS&lang=fr [16 août 2022]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley