Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bec-croisé des sapins, Ian Routley
Photo © Ian Routley

Photo: Ian Routley
Indices de nidification - Bec-croisé des sapins
Indices de nidification
Probability of observation - Bec-croisé des sapins
Probabilité d'observation
Élévation - Bec-croisé des sapins
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bec-croisé des sapins
Loxia curvirostra

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 2020 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
138 168 1057 652
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 2.42 (-0.573 - 5.78)Medium
Canada1973 - 2012 2.44 (-0.571 - 5.8)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.280.02 0.360.24 0.65
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.270.06 0.010.52 0.2
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.260.22 0.36  0.78

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.070.040.550.61
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
0.60.680.190.26
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.39 0.20.12
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.590.270.130.16

Caractéristiques et aire de répartition Les Becs-croisés des sapins volent en troupeaux rapides en poussant des cris stridents « kip kip kip », puis se posent dans des hauts conifères et s'y accrochent comme autant de paillettes rouges et or déposées par un coucher de soleil lorsqu'ils se nourrissent des pommes de pin. Leurs becs croisés sont une adaptation qui leur permet d'extraire les semences molles de la coque extérieure dure des pommes de conifère. Les Becs-croisés des sapins sont présents dans toutes les forêts boréales d'Amérique du Nord et d'Eurasie, en Afrique du Nord et en Asie du Sud (Godfrey 1986). En Amérique du Nord, on les trouve dans toute la taïga du sud et dans les forêts boréales de l'Atlantique au Pacifique, et dans les forêts alpestres de l'ouest et vers le sud jusqu'à la Sierra Madre mexicaine. On pense que huit populations nomades ou davantage, reconnaissables à de subtiles différences de leurs cris et de la structure de leur bec, sont isolées l'une de l'autre sur le plan de la reproduction, et font l'objet de débats permanents sur la spéciation chez de nombreux auteurs (Adkisson 1996).

Répartition, abondance et habitat Les relevés de l'Atlas ont confirmé la nidification dans la plupart des écoprovinces et ont considérablement étoffé notre connaissance de la distribution dans la moitié nord de la province depuis la publication de The Birds of British Columbia. Le Bec-croisé des sapins est nomade et fait des irruptions locales et il niche presqu'à n'importe quel moment de l'année en fonction de la disponibilité de pommes de conifère (Environnement Canada 2006). Ces facteurs, auxquels s'ajoute le fait que les nids sont bien cachés, signifiaient que malgré sa distribution étendue, on a rarement relevé une reproduction confirmée pendant la période de relevé de l'Atlas.

La probabilité de trouver un Bec-croisé des sapins était la plus élevée dans la Dépression de Georgia, et dans des parties des écoprovinces Côtes et montagnes (y compris Haida Gwaii) et Intérieur sud. La plus forte abondance pour les dénombrements par point a confirmé que ces régions abritaient le gros de la population pendant la période de relevé de l'Atlas, ce qui contraste avec The Birds of British Columbia, qui a relevé les nombres les plus élevés dans l'écoprovince Montagnes intérieures du sud. Sur la côte, l'abondance était la plus forte à basse altitude (<250 mètres), mais elle se retrouvait à des altitudes bien plus élevées (1 500 à 1 750 mètres) dans l'intérieur. L'abondance de cette espèce change probablement annuellement selon la disponibilité de nourriture. Pendant la période de relevé de l'Atlas, elle n'a pas chevauché fortement celle du Bec-croisé bifascié, sauf dans le bassin de drainage de la rivière Liard dans le Grand nord, ce qui laisse supposer que la récolte de pommes d'épicéa y est abondante.

La plupart des bec-croisé des sapins nichent, cherchent leur nourriture et nourrissent leurs petits dans des forêts de conifères ou près d'elles, ce qui transpire des valeurs d'abondance qui sont les plus élevées dans les zones biogéoclimatiques dominées par la Pruche occidentale (Tsuga heterophylla), le Douglas taxifolié (Pseudotsuga menziesii), le Pin ponderosa (Pinus ponderosae) et l'épicéa (Picea).

Conservation et recommandations La population de Bec-croisé des sapins semble être stable dans l'ensemble, dans tout le Canada et en Colombie-Britannique, si on fait fond sur les tendances du Relevé des oiseaux nicheurs, et leur nature nomade et leur capacité à se disperser sur de très grandes distances signifie qu'ils peuvent exploiter de façon opportuniste des ressources alimentaires saisonnières. La mise en oeuvre des protocoles de surveillance nord-américains normalisés pour le Bec-croisé des sapins contribuera à déterminer les aires de répartition et les besoins des différentes populations pendant qu'on règle leur systématique. Les pratiques de rotation d'exploitation forestière plus courtes qui ne permettent pas aux conifères d'arriver à maturité et de produire d'importantes récoltes de pommes sont nuisibles aux populations de bec-croisé des sapins, et la mesure dans laquelle différentes populations dépendent de forêts anciennes exige une recherche plus poussée (Adkisson 1996).

Marguerita (Margo) E. Hearne

Citation recommandée: Hearne, M.E. 2015. Bec-croisé des sapins dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=RECR&lang=fr [02 juin 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley