Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Geai de Steller, Jess Findlay
Photo © Jess Findlay

Photo: Jess Findlay
Indices de nidification - Geai de Steller
Indices de nidification
Probability of observation - Geai de Steller
Probabilité d'observation
Élévation - Geai de Steller
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Geai de Steller
Cyanocitta stelleri

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1911 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue (carlottae subspecies)
Importance globale
de la population de C.-B.:
5
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
200 145 796 469
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 0.231 (-0.919 - 1.56)Medium
Canada1973 - 2012 0.253 (-0.925 - 1.61)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.1  0.080.09 0.19
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.1   0.15 0.07
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.090.04 0.08  0.22

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.10.080.08
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.20.080.11
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.08 0.070.04
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.05  0.08

Caractéristiques et aire de répartition Intrépide, bavard et nerveux avec une inlassable énergie, le Geai de Steller aux couleurs vives est un invité bien aimé dans les arrière-cours des régions forestières de la Colombie-Britannique. On l'a d'ailleurs désigné en 1987 comme étant notre oiseau provincial. Il est un résident et un oiseau migrateur altitudinal dans les cordillères de l'ouest de l'Amérique du Nord, de l'Alaska jusqu'en Amérique centrale. Il a été décrit la première fois en 1741 par le célèbre naturaliste russe, Georg Steller, qui, en débarquant près de ce qui est aujourd'hui Cordova, en Alaska, a reconnu sa ressemblance aux peintures du Geai bleu et a présumé avoir atteint l'Amérique du Nord. À l'instar d'autres membres de la famille des corvidés, le Geai de Steller est curieux et intelligent et présente des hiérarchies complexes de dominance qui demeurent mal comprises (Walker et coll. 2014). Quatre des 17 sous-espèces vivent en Colombie-Britannique : trois sur la côte, dont la race C. s. carlottae, qui est présente partout à Haida Gwaii, et la race C. s. annectens qui occupe la zone intérieure et qui se distingue des sous-espèces côtières par ses sourcils blancs très visibles.

Répartition, abondance et habitat Le Geai de Steller est répandu dans les parties côtières, méridionales et centrales de la Colombie-Britannique au nord de l'écoprovince de l'Intérieur subboréal, mais est très absent sur les plateaux intérieurs plus arides et dans les régions du nord. Il n'y a eu aucun véritable changement dans sa répartition depuis la parution de The Birds of British Columbia en 1997.

La probabilité d'observation et les données de dénombrement ponctuel indiquent que le principal centre d'abondance de l'espèce se situe dans les écoprovinces des Côtes et montagnes et de la dépression de Géorgie, ce qui est cohérent avec l'étude de Campbell et coll. (1997), qui a identifié la Dépression de la Géorgie et l'ouest de l'île de Vancouver comme étant les zones qui abritaient le plus grand nombre d'individus. L'espèce est moins commune ailleurs, notamment dans l'écoprovince des Montagnes intérieures du sud où les valeurs des probabilités d'observation sont également élevées. Bien que l'aire d'altitude du Geai de Steller soit plus vaste, sa présence est plus abondante à de basses altitudes.

Le Geai de Steller est un oiseau qui préfère les forêts mixtes de conifères et de feuillus et les forêts de conifères. Sur la côte de la Colombie-Britannique, il est plus abondant en dessous de 250 m dans la zone biogéoclimatique côtière de la pruche de l'Ouest, et dans l'intérieur, il est plus nombreux à de basses et moyennes altitudes dans la zone biogéoclimatique du cèdre et de la pruche. De façon générale, le Geai de Steller est associé aux forêts fragmentées et disparates et il a été démontré qu'il profitait des incendies de forêt et de la coupe sélective de bois (Walker et coll. 2014).

Conservation et recommandations Il n'y a pas de préoccupation en matière de conservation de cette espèce et les données du Relevé des oiseaux nicheurs suggèrent que les populations ont en fait augmenté depuis les années 1970. Étant un oiseau polyvalent qui se trouve dans une grande diversité d'habitats et qui s'adapte à la fragmentation et à la modification de son habitat causées par l'humain, il est fort probable que notre oiseau provincial continuera de prospérer en Colombie-Britannique.

Ian Thomas and Catherine Jardine

Citation recommandée: Thomas, I. and Jardine, C. 2015. Geai de Steller dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=STJA&lang=fr [03 août 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley