Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Paruline obscure, Len Jellicoe
Photo © Len Jellicoe

Photo: Len Jellicoe
Indices de nidification - Paruline obscure
Indices de nidification
Probability of observation - Paruline obscure
Probabilité d'observation
Élévation - Paruline obscure
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Paruline obscure
Oreothlypis peregrina

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
41 - 2104 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
102 178 655 551
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 2.29 (-1.81 - 7.31)Low
Canada1970 - 2012 0.958 (-0.91 - 2.77)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.320.54 0.190.22 0.14
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.330.71 0.43  0.23
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.20.08    0.14

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.49  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.120.180.18
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.08 0.030.4
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.270.070.24

Caractéristiques et aire de répartition La paruline obscure a vécu l'un des agrandissements de territoire les plus impressionnants de tout oiseau de la Colombie-Britannique des dernières 20 années. Cette paruline, avec son plumage à tête bleu-gris, parties supérieures vert olive et dessous blanc terne, compense sa coloration terne par un chant staccato fort et endiablé. Il se reproduit dans l'ensemble de la forêt boréale de la côte Pacifique à Atlantique et est l'une des parulines des bois dont la répartition et la population sont très rapprochées d'invasions spontanées de tordeuses des bourgeons de l'épinette Choristoneura fumiferana (RimmeretMcFarland 2012). La paruline obscure est un migrateur de longues distances, voyageant principalement au-dessus de l'ouest de l'océan Atlantique de ses aires de reproduction boréales afin d'hiverner en Amérique Centrale et dans le nord de l'Amérique du Sud.

Répartition, abondance et habitat La distribution de la Paruline obscure a fortement changé depuis la publication du dernier volume de The Birds of British Columbia en 2001. Son aire a connu une forte expansion dans l'écoprovince Montagnes boréales du nord, où antérieurement, très peu de relevés avaient été effectués, et de nombreuses lacunes relatives à sa distribution ont été comblées dans la partie nord de la province. Inversement, son aire a connu une légère diminution dans le nord, depuis l'Intérieur sud et le sud-ouest, où Campbell et coll. (2001) ont noté quelques relevés estivaux, alors que l'Atlas n'en a effectué aucun.

Les Plaines de la Taïga affichent toujours la plus forte abondance, où elle est deux fois plus commune que dans toute autre région, suivies par les écoprovinces Plaines boréales et Montagnes boréales du nord. Elle semble également être plus commune dans les Rocheuses du sud. Il s'agit d'une paruline boréale dont la population réagit rapidement aux infestations de la tordeuse, tout comme la Paruline tigrée. Les deux espèces semblent s'être accrues et réparties dans le centre et le nord de la Colombie-Britannique; toutefois, la Paruline obscure, autrefois la plus répandue des deux espèces, a connu un changement beaucoup plus spectaculaire en ce qui concerne sa distribution. Campbell et coll. (2001) ont aussi fait remarquer que son nombre d'individus variait aussi localement et annuellement beaucoup plus que toute autre espèce de paruline.

Elle est plus abondante entre 250 et 500 m d'altitude, la hauteur des Plaines de la Taïga, et demeure commune jusqu'à environ 1 000 m. Elle niche presque toujours sur le sol dans une variété d'habitats boisés, généralement associés à des lisières arbustives (Campbell et coll. 2001), et utilise également des habitats aux premières étapes de succession après une récolte commerciale de bois d'oeuvre (Rimmer et McFarland 2012). Sa plus forte abondance est liée aux zones biogéoclimatiques du nord et dominées par les épinettes, en particulier les zones biogéoclimatiques boréale des épinettes blanche et noire, de l'épicéa, du saule et du bouleau et sub-boréale de l'épicéa.

Conservation et recommandations Rimmer et McFarland (2012) ont remarqué que la paruline obscure est probablement plus abondante maintenant qu'elle ne l'était au 19e siècle puisqu'elle a pu profiter du grand nombre d'invasions de tordeuses des bourgeons de l'épinette et des changements aux habitats à la suite des activités forestières commerciales. Les tendances du Relevé des oiseaux nicheurs dans l'ensemble du Canada et de la Colombie-Britannique démontrent des augmentations à long terme (Environnement Canada 2014), mais avec de nombreuses variations peut-être en raison de fluctuations de populations éphémères et de la répartition d'invasions de tordeuses des bourgeons de l'épinette, qui, à leur tour, peuvent être liées aux températures et à l'âge des peuplements. La surveillance future pourrait améliorer notre compréhension des mécanismes derrière ces grandes fluctuations des populations de paruline obscure.

Christopher Di Corrado

Citation recommandée: Di Corrado, C. 2015. Paruline obscure dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=TEWA&lang=fr [07 août 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley