Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Chevalier errant, Catherine Jardine
Photo © Catherine Jardine

Photo: Catherine Jardine
Indices de nidification - Chevalier errant
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Chevalier errant
Tringa incana

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
881 - 1668 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
4 4 1 4
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.08      
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.08      
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.09   
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
  0.07 
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Le cri d'alarme que pousse cet oiseau de rivage pendant la saison de reproduction et auquel il doit en partie son nom anglais est inconnu de la plupart des ornithologues amateurs de la Colombie-Britannique, qui ne rencontrent habituellement l'espèce que sur les rivages rocheux pendant sa migration. La principale aire de reproduction du Chevalier errant est centrée sur la Toundra alpine de la région de conservation des oiseaux de la forêt intérieure du nord-ouest; une population plus petite niche dans l'ouest de la Sibérie. Comme son aire de reproduction dans la toundra est isolée, à quoi s'ajoute son « errance » lointaine vers son aire hivernale tout le long de la ceinture du Pacifique (dans les hémisphères nord et sud), c'est un des oiseaux de rivage les moins connus en Amérique du Nord.

Répartition, abondance et habitat Elle atteint l'extrémité sud de son aire de reproduction dans l'écoprovince Montagnes boréales du nord dans l'extrême nord-ouest de la Colombie-Britannique. Les relevés effectués le plus à l'ouest et à la plus faible altitude (jusqu'à 900 m) de l'Atlas provenaient du col Chilkat, et les relevés effectués le plus à l'est et à la plus haute altitude (jusqu'à 1 630 m) provenaient de l'est du lac Dease. La reproduction a été confirmée à deux endroits, tous deux dans les hautes terres Yukon-Stikine, une reproduction probable ayant été relevée à deux endroits supplémentaires dans la région du lac Dease.

L'effort de relevé du Chevalier errant de l'Atlas était limité à des altitudes supérieures à 900 m dans l'aire de répartition probable en Colombie-Britannique (écoprovinces Montagnes boréales du nord et Côte et montagnes du nord). Il existe un vaste habitat éventuellement propice dans toute cette région et, par conséquent, le Chevalier errant pourrait être plus répandu que la distribution localisée des relevés de l'Atlas le laissait entendre. The Birds of British Columbia a cartographié la distribution estivale du Chevalier errant sur une aire semblable à celle des relevés de l'Atlas et a inclus un endroit de reproduction possible un peu plus loin au sud, aux lacs Gnat.

Les relevés de l'Atlas du Chevalier errant provenaient tous d'une toundra de hautes terres et alpine à arbustes nains avec des cours d'eau, dans des paysages formés par des événements glaciaires, en majorité dans la région de conservation des oiseaux de la forêt intérieure du nord-ouest. Il s'agit de l'habitat préféré de l'oiseau dans l'ensemble de son aire de reproduction en Amérique du Nord (Gill et coll. 2002).

Conservation et recommandations Des relevés supplémentaires dans les habitats d'arbrisseaux nains et de toundra à des altitudes appropriées en Colombie-Britannique sont recommandés afin d'améliorer la connaissance de l'état de conservation provincial de cette espèce.

Christopher Di Corrado

Citation recommandée: Di Corrado, C.M. 2015. Chevalier errant dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=WATA&lang=fr [20 sept. 2019]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley