Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bruant à gorge blanche, Christian Artuso
Photo © Christian Artuso

Photo: Christian Artuso
Indices de nidification - Bruant à gorge blanche
Indices de nidification
Probability of observation - Bruant à gorge blanche
Probabilité d'observation
Élévation - Bruant à gorge blanche
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bruant à gorge blanche
Zonotrichia albicollis

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
227 - 1581 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
93 157 570 528
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 2.47 (1.09 - 3.93)Low
Canada1970 - 2012 -0.298 (-0.644 - 0.103)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.250.72  0.29 0.08
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.250.54 0.81  0.33
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.090.19    0.08

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.020.66  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
  0.170.09
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.07   
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.140.050.31

Caractéristiques et aire de répartition Un oiseau familier pour de nombreux Canadiens, le chant sifflant et clair du bruant à gorge blanche est reconnu par presque tous ceux qui ont passé du temps dans les forêts nordiques en été. Il est l'un des oiseaux chanteurs les plus étudiés en Amérique du Nord. Le bruant à gorge blanche est retrouvé en deux combinaisons de couleurs différentes : l'une à stries de tête blanche, l'autre à stries bronze). Les mâles et les femelles sont représentés en proportions égales des deux combinaisons et les deux combinaisons sont retrouvées de façon égale dans l'ensemble de l'aire de reproduction de l'espèce. De façon intéressante, chaque combinaison a tendance à se reproduire avec son opposé : un mâle à strie blanche avec une femelle à strie bronze ou l'inverse. Les paires de même combinaison sont assez rares (Falls et Kopachena 2010). Le bruant à gorge blanche se reproduit dans les forêts boréales et tempérées du nord de la côte Atlantique vers l'ouest aux montagnes Rocheuses et au centre de la Colombie-Britannique. Il hiverne principalement dans l'est des États-Unis, mais certains hivernent dans un territoire séparé le long de la côte du Pacifique des États-Unis.

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, l'espèce niche principalement à l'est des Rocheuses, dans les écoprovinces Plaines boréales et Plaines de la Taïga. Toutefois, une importante expansion de son aire dans le centre de la Colombie-Britannique a débuté à la fin des années 1940 (Campbell et coll. 2001). Cette tendance s'est poursuivie depuis la publication de l'ouvrage The Birds of British Columbia en 2001. À l'ouest des Rocheuses, le Bruant à gorge blanche niche maintenant dans toute la partie centrale de la province, à l'ouest de la vallée de Bulkley, au sud du plateau Cariboo et dans la vallée de Robson, et au nord-ouest le long du cours supérieur de la rivière Liard.

Le Bruant à gorge blanche est un oiseau répandu et très commun par endroits dans une grande partie du nord-est de la Colombie-Britannique. On trouve les valeurs les plus élevées du modèle des probabilités d'observation dans l'écoprovince Plaines de la Taïga, près de la confluence des rivières Liard et Fort Nelson. Toutefois, les données des dénombrements par point de l'Atlas indiquent que l'espèce est la plus abondante dans l'écoprovince Plaines boréales; Campbell et coll. (2001) affirment qu'elle est la plus commune dans les écoprovinces Plaines de la Taïga et Plaines boréales.

En Colombie-Britannique, le Bruant à gorge blanche est étroitement lié aux forêts de peupliers faux-trembles (Populus tremuloides), en particulier les forêts ouvertes et plus anciennes comportant un sous-étage broussailleux, dans des terrains récemment déboisés ou des brûlis possédant un habitat bas et broussailleux similaire et le long de lisières de forêts ouvertes. On trouve également l'espèce en plus faible densité dans d'autres forêts de feuillus et mixtes à condition qu'elles possèdent un sous-étage broussailleux. L'oiseau évite généralement les forêts de conifères denses. Cet habitat est similaire à celui qu'il utilise ailleurs dans les parties ouest de son aire, mais contraste quelque peu avec l'habitat dans l'est, où l'espèce privilégie les forêts dominées par des conifères. Dans toute son aire, cet oiseau utilise un habitat broussailleux et en lisière de forêt (Falls et Kopachena 2010). En Colombie-Britannique, le Bruant à gorge blanche se trouve principalement dans la plage d'altitudes de 250 à 1 000 m, et il est le plus abondant près de la valeur inférieure de cette plage d'altitudes.

Conservation et recommandations Le bruant à gorge blanche n'est pas une préoccupation de conservation en Colombie-Britannique. En effet, les données à long terme du Relevé des oiseaux nicheurs démontrent une tendance à la hausse pour la province qui est constante à l'agrandissement enregistré au cours des dernières décennies. Les Britanno-colombiens deviendront de plus en plus familiers avec ce bruant attrayant au fur et à mesure de son expansion dans la province.

Mark Phinney

Citation recommandée: Phinney, M. 2015. Bruant à gorge blanche dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=WTSP&lang=fr [03 juin 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley