Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Pipit d'Amérique, Len Jellicoe
Photo © Len Jellicoe

Photo: Len Jellicoe
Indices de nidification - Pipit d'Amérique
Indices de nidification
Probability of observation - Pipit d'Amérique
Probabilité d'observation
Élévation - Pipit d'Amérique
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Pipit d'Amérique
Anthus rubescens

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
23 - 2383 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
76 42 100 58
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.11  0.120.1 0.14
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.11     0.11
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.10.14 0.16  0.11

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.12   
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
0.20.170.13 
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
 0.090.030.09
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.08  

Caractéristiques et aire de répartition Le genre du pipit (Anthus) compte plus de 40 espèces dans le monde entier; le Pipit d'Amérique est l'une de seulement deux espèces (l'autre étant le Pipit de Sprague Anthus spragueii) qui niche en Amérique du Nord. C'est un oiseau discret qui vit en rase campagne et que l'on trouve facilement sur ses terrains de nidification alpins et de la toundra, uniquement lorsqu'il chante pendant son vol nuptial qui ressemble à un saut en parachute. Trois des quatre sous-espèces se reproduisent en Amérique du Nord, principalement dans l'Arctique et les régions alpines qui s'étendent vers le sud à travers les montagnes Rocheuses jusqu'aux chaînes de montagnes isolées et localisées plus au sud. Il parcourt des distances de courtes à modérées pendant sa migration pour hiverner à de plus faibles altitudes et à des latitudes plus basses dans toutes les régions méridionales et côtières du continent, et vers le sud jusqu'en Amérique centrale (Hendricks et Verbeek 2012).

Répartition, abondance et habitat Le Pipit d'Amérique est largement distribué dans toute la province, et se retrouve dans la plupart des chaînes de montagnes élevées de la Colombie-Britannique. En général, le schéma de distribution des relevés de l'Atlas était semblable à celui décrit dans The Birds of British Columbia, mais l'Atlas a découvert la première nidification confirmée sur l'île de Vancouver, et une grappe de relevés indiquant que la nidification était répandue dans la région de l'est du Kootenay.

Le modèle des probabilités d'observation indique que la probabilité de trouver les Pipits d'Amérique était la plus forte dans l'ensemble des monts Cassiar-Columbia (y compris Omineca), les montagnes Rocheuses et les montagnes côtières. Campbell et coll. (1997) considéraient que l'espèce était la plus nombreuse dans les écoprovinces Montagnes boréales du nord et Montagnes intérieures du sud. Les données sur l'abondance de l'Atlas, combinées aux résultats des PObs, donnaient à penser que c'est toujours le cas, mais on a effectué trop peu de dénombrements par point à des altitudes plus élevées pour extraire des différences d'abondance entre écoprovinces. L'espèce était bien plus commune au-dessus de 2 250 mètres que sous de cette altitude.

Le Pipit d'Amérique niche presque exclusivement dans des habitats alpins, ce qui sur la côte peut se situer à des altitudes d'à peine 600 mètres (p. ex., au-dessus de l'embouchure de la rivière Skeena), mais qui s'élève avec la ligne de végétation des arbres selon deux axes, d'ouest en est depuis la côte vers l'intérieur et du nord au sud vers les latitudes plus basses (ministère des Forêts de la Colombie-Britannique 2008). L'oiseau choisit les endroits de nidification dans des régions bien couvertes de végétation, protégées par des surplombs de gazon ou de pierre, et commence à nicher dès que de petites parcelles d'habitat sont libérées de la neige (Campbell et coll. 1997).

Conservation et recommandations La population de Pipit d'Amérique est importante; 80 % nichent au Canada, mais la responsabilité de la Colombie-Britannique pour l'intendance mondiale est relativement faible. Les données sur la tendance indiquent une faible diminution depuis 1970, qui s'est stabilisée (Environnement Canada 2011). En Colombie-Britannique, les éventuels impacts du changement climatique sur les types de végétation sont la principale préoccupation, par suite d'une réduction possible de 60 % de la superficie de l'habitat alpin au cours des 20 prochaines années par suite de la colonisation par des arbres et des arbustes, et une perte presque totale dans environ 80 ans (Hamann et Wang 2006). La lutte contre les incendies qui sinon abaissent périodiquement la limite de végétation des arbres aggrave cet effet.

Peter J. A. Davidson

Citation recommandée: Davidson, P.J.A. 2015. Pipit d'Amérique dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=AMPI&lang=fr [02 juil. 2022]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley