Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Canard d'Amérique, Mark Habdas
Photo © Mark Habdas

Photo: Mark Habdas
Indices de nidification - Canard d'Amérique
Indices de nidification
Probability of observation - Canard d'Amérique
Probabilité d'observation
Élévation - Canard d'Amérique
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Canard d'Amérique
Anas americana

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
18 - 1135 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
99 148 133 51
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 4.28 (0.343 - 7.66)Low
Canada1970 - 2012 -3.0 (-6.47 - -0.416)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.210.05 0.240.26  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.210.04 0.06  0.1
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.310.26 0.24   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.060.28 
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
   0.32
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.23   
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.90.110.10.1

Caractéristiques et aire de répartition Le Canard d'Amérique se distingue de la plupart des autres canards barboteurs en raison de son bec court et étroit qui ressemble à celui d'une oie et qui constitue une adaptation de l'espèce pour l'aider à se nourrir de plantes aquatiques submergées ainsi que de plantes terrestres (Mini et coll. 2014). Son aire de répartition se limite strictement à l'Amérique du Nord. Le Canard d'Amérique est l'un des canards barboteurs qui se reproduisent le plus au nord, la majorité de la population nichant dans les régions boréales, de toundra et de prairies. Il parcourt des distances courtes à moyennes lors de la période de migration afin d'hiverner le long des côtes du Pacifique et de l'Atlantique ainsi que dans la portion méridionale du continent, aussi loin dans le sud que les Caraïbes et l'Amérique centrale. La côte sud-ouest de la Colombie-Britannique abrite les plus fortes densités d'hivernage de l'espèce (Mini et coll. 2014).

Répartition, abondance et habitat Le Canard d'Amérique est un oiseau nicheur relativement répandu en Colombie-Britannique, plus précisément à l'est de l'écoprovince des Côtes et montagnes et localement dans l'écoprovince de la dépression de Géorgie. Cette répartition ne semble pas avoir changé depuis la parution de The Birds of British Columbia en 1990.

Le modèle de probabilité d'observation démontre que les concentrations principales se trouvent sur les plateaux Chilcotin et Cariboo et dans le bassin versant de la rivière Thompson des écoprovinces du Centre intérieur et du Sud intérieur, ainsi que dans les basses terres de l'écoprovince des Plaines boréales. Ces centres d'abondance sont les mêmes que ceux indiqués dans l'étude de Campbell et coll. (1990). Mini et coll. (2014) ont constaté que le nord-est de la Colombie-Britannique et la région boréale voisine de l'Alberta abritent certaines des densités de reproduction les plus élevées dans l'ensemble de l'aire de répartition de cet oiseau. Le Canard d'Amérique se reproduit à environ 1 200 m d'altitude au-dessus du niveau de la mer; le petit échantillon des dénombrements ponctuels de l'Atlas, lequel constitue une méthode médiocre pour évaluer l'abondance de ce canard, suggère que l'espèce pourrait être plus nombreuse entre 250 et 500 m.

L'habitat de reproduction préféré est invariablement près de terres humides de types variés, don't les rivières, les lacs, les bourbiers et les marais. Les nids sont difficiles à trouver, car ils sont habituellement bien cachés par la végétation et souvent situés loin d'un cours d'eau ouvert, notamment dans des habitats composés de broussailles (Campbell et coll. 1990).

Conservation et recommandations Bien qu'il n'y ait pas de préoccupation majeure en matière de conservation du Canard d'Amérique, la population continentale a eu tendance à être généralement stable au cours des 50 dernières années, et ce, malgré le fait que l'objectif du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine de 3 millions d'oiseaux n'ait été dépassé qu'une seule fois depuis 1980 (Zimpfer et coll. 2013). En outre, bien que les centres d'abondance aient changé en raison des grandes augmentations récentes survenues en Alaska qui sont venues équilibrer les baisses substantielles observées dans les Prairies (Mini et coll. 2014), les données de l'Atlas suggèrent que la Colombie-Britannique ne représente pas une part importante de ce changement dans le nord-ouest de la province.

Peter J.A. Davidson

Citation recommandée: Davidson, P.J.A. 2015. Canard d'Amérique dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=AMWI&lang=fr [24 févr. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley