Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bécasseau de Baird, Cameron Eckhert
Photo © Cameron Eckhert

Photo: Cameron Eckhert
Indices de nidification - Bécasseau de Baird
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bécasseau de Baird
Calidris bairdii

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
107 - 107 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
0 1 0 0
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
       
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
    
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Pour la plupart des ornithologues amateurs de la Colombie-Britannique, l'observation du Bécasseau de Baird se limite à des spécimens juvéniles durant la migration d'automne. C'est plutôt récemment que l'on a découvert que l'espèce nichait également dans la province. L'aire de reproduction couvre le haut Arctique du nord-est de la Sibérie à l'ouest du Groenland en passant par le Canada, ainsi que certaines chaînes de montagnes légèrement plus au sud (Moskoff et Montgomerie 2002, Dement'ev et Gladkov 1951). La migration à longue distance de cette espèce est inhabituelle : les jeunes de l'année se dispersent à l'échelle du continent tandis que les adultes migrent très rapidement vers le sud en suivant les cordillères, s'arrêtant surtout à des endroits à haute altitude. L'espèce passe surtout l'hiver dans le sud-ouest de l'Amérique du Sud, tant le long de la côte que jusqu'à une altitude de 4 000 m dans les Andes chiliennes (Moskoff et Montgomerie 2002).

Répartition, abondance et habitat Van Damme (2007) a examiné les mentions suggérant la reproduction en Colombie-Britannique, certaines remontant aux années 1970. La première reproduction confirmée est un oisillon tout juste sorti de l'oeuf, en juillet 1996, dans une fondrière du triangle de Haines (Campbell et coll. 2001). L'étude Moskoff et Montgomerie 2002 n'est pas parvenue à cartographier ce secteur, et celui-ci n'apparaît pas non plus sur aucune carte d'un guide de poche populaire. Van Damme (2007) note également l'observation d'au moins trois couples de Bécasseaux de Baird au lac Kelsall, don't un couple avec 4 oisillons et un couple avec un seul oisillon au lac Kusawak. Toutes ces mentions ont été relevées dans l'écoprovince des Montagnes boréales du Nord.

L'unique mention durant la période de collecte de données de l'Atlas est celle d'un vol d'oiseaux chantant au-dessus de la moraine terminale pauvre en végétation qui se forme au bord d'un lac glaciaire du glacier Netland, près de la rivière Alsek, 85 km à l'ouest des régions de nidification documentées du triangle de Haines. Le chant en vol de cette espèce est décrit dans Miller et al. (1988). Cette mention a été recueillie dans l'écoprovince des Montagnes de l'Alaska du Sud à une date plutôt tardive de la saison de reproduction (17 juillet 2010); l'on a observé cette espèce pondre jusqu'au 21 juillet dans d'autres régions de son aire de répartition (Moskoff et Montgomerie 2002).

Les milieux de reproduction en Amérique du Nord varient grandement et vont de la toundra sèche à la fondrière humide, en passant par les pentes et terrasses alpines et les sols humides, secs, nus ou touffus, souvent en matrices (Myers et coll. 1982, Moskoff et Montgomerie 2002). L'espèce utilise des régions qui sont exemptes de neige tôt dans la saison (Parmelee et al. 1967). Étant donné la vaste étendue de l'aire de reproduction de l'espèce et le déplacement hâtif des oisillons après la naissance, on présume qu'il y a probablement des différences régionales et temporelles dans l'utilisation du milieu. En Colombie-Britannique Van Damme (2007) a trouvé des oisillons dans des fondrières.

Conservation et recommandations La région du triangle de Haines, en Colombie-Britannique, est méconnue. C'est là que l'on a réalisé des découvertes parmi les plus récentes de la province en ce qui concerne les oiseaux nicheurs. Pour le bécasseau de Baird, le labbe parasite et possiblement d'autres espèces, il s'agit d'un lieu de nidification situé à l'écart du reste de l'aire de répartition habituelle. Il faut obtenir un tableau plus complet de l'avifaune de cette région inhabituelle de la province.

David F. Fraser

Citation recommandée: Fraser, D.F. 2015. Bécasseau de Baird dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BASA&lang=fr [28 sept. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley