Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Martin-pêcheur d'Amérique, Laure Wilson Neish
Photo © Laure Wilson Neish

Photo: Laure Wilson Neish
Indices de nidification - Martin-pêcheur d'Amérique
Indices de nidification
Probability of observation - Martin-pêcheur d'Amérique
Probabilité d'observation
Élévation - Martin-pêcheur d'Amérique
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Martin-pêcheur d'Amérique
Megaceryle alcyon

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1305 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
207 147 735 193
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -1.93 (-2.93 - -0.861)Medium
Canada1970 - 2012 -1.5 (-2.14 - -0.92)High

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.060.02 0.050.06 0.08
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.060.03 0.020.07 0.05
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.080.05 0.06  0.1

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.020.030.07
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.09 0.08
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.08 0.06 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.070.040.050.06

Caractéristiques et aire de répartition Ce grand et spectaculaire martin-pêcheur, avec son extravagante crête « iroquoise » et ses cris staccato rapides et surprenants est l'un des oiseaux les plus répandus en Amérique du Nord. Ils se reproduisent à travers le continent, du Bas-Arctique aux plaines côtières du sud des États-Unis et dans le sud-ouest aride. Il est un migrateur partiel; les reproducteurs des régions du nord migrent vers les régions sans glace du sud en hiver, certains se déplaçant aussi loin que l'Amérique Centrale et les Caraïbes (Kelly et coll. 2009).

Répartition, abondance et habitat Les relevés de l'Atlas indiquent que le Martin-pêcheur d'Amérique est encore répandu dans toute la province; une comparaison avec l'ouvrage The Birds of British Columbia permet de constater qu'il n'y a eu aucun changement appréciable quant à sa distribution, à l'échelle provinciale ou locale, au cours des deux dernières décennies.

Le modèle des probabilités d'observation met en évidence plusieurs endroits où on a le plus de chance de trouver cet oiseau : les vallées autour de l'île de Vancouver, dans le sud de la chaîne Côtière, sur l'archipel Haida Gwaii, dans les bassins des rivières Stikine et Taku dans le nord-ouest et dans des parties des bassins de drainage des rivières Columbia et Duncan dans la région de l'ouest du Kootenay. Bien que les dénombrements par point ne soient pas la meilleure technique pour faire l'échantillonnage de l'habitat humide linéaire de cet oiseau, ces dénombrements indiquent que les vallées les plus basses (en dessous de 250 m d'altitude) dans les écoprovinces Côtes et montagnes et Montagnes intérieures du sud comptent également l'abondance la plus élevée. De vastes aires affichant des valeurs modérées de probabilité d'observation (mais une abondance moindre) s'étendent dans les plateaux couverts de zones humides des écoprovinces Intérieur centre et Intérieur subboréal.

Le Martin-pêcheur d'Amérique prefère les milieux humides d'eau fraîche, douce ou salée, en particulier ceux comportant des hauts-fonds rocailleux et des zones d'écoulement rapide peu profondes, à proximité de rives exondées naturelles ou artificielles où il peut creuser des terriers, ainsi que de nombreux perchoirs depuis lesquels il peut se nourrir de proies, principalement du poisson, mais aussi des écrevisses et d'autres invertébrés aquatiques de plus grande taille.

Conservation et recommandations Le Relevé des oiseaux nicheurs démontre une tendance décroissante à long terme dans les populations de martins-pêcheurs d'Amérique à travers le Canada et en Colombie-Britannique. Les causes de ce déclin ne sont pas bien comprises, mais le déclin de la qualité de leurs habitats, la présence de contaminants, la diminution de sites de nidation disponibles (surtout dans les sites artificiels comme les gravières, les déblais de routes et les carrières) et les perturbations par les humains sont tous des contributions potentielles.

Peter J. A. Davidson

Citation recommandée: Davidson, P.J.A. 2015. Martin-pêcheur d'Amérique dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BEKI&lang=fr [24 févr. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley