Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Geai bleu, Ron Ridout
Photo © Ron Ridout

Photo: Ron Ridout
Indices de nidification - Geai bleu
Indices de nidification
Probability of observation - Geai bleu
Probabilité d'observation
Élévation - Geai bleu
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Geai bleu
Cyanocitta cristata

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
302 - 827 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
15 6 58 21
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 1.27 (0.787 - 1.73)High

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.04  0.03  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
 0.21 0.03   
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.03      

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.04  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
  0.020.2
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
  0.02 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Grégaire et vocal, le Geai bleu est un geai endémique commun qui occupe les forêts mixtes et les forêts de feuillus du centre et de l'est de l'Amérique du Nord. Dans l'ensemble, l'expansion de l'aire de répartition de l'espèce s'étend vers le nord-ouest. Bien que bon nombre des populations de Geais bleus soient résidentes, il s'agit du seul geai du Nouveau Monde à effectuer des migrations latitudinales, dont certaines populations migrent vers le sud à partir des régions du nord pendant les hivers froids (Smith et coll. 2013). Caractérisé par une crête d'un bleu éclatant, un visage et un ventre blancs, un « collier » noir ainsi que des parties supérieures marquées de bleu, de blanc et de noir, le Geai bleu est très distinctif. À l'extrémité ouest de son aire de répartition, très peu d'indices démontrent que le Geai bleu se reproduit avec le Geai de Steller qui lui ressemble (Smith et coll. 2013, Campbell et coll. 1997).

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, le Geai bleu niche seulement dans certaines parties du nord-est et du sud-est de la province. Il est répandu dans les basses terres de la rivière de la Paix et est localisé dans les basses terres de la rivière Fort Nelson et la région de Kootenay-Est. Cette répartition s'est étendue vers l'ouest depuis la parution de The Birds of British Columbia en 1997, et l'Atlas a confirmé une nidification pour la première fois dans deux écoprovinces, soit les Plaines de la taïga et l'Intérieur subboréal, ainsi que plus loin à l'ouest que ce qu'on connaissait dans l'écoprovince des Montagnes intérieures du sud.

Le centre de l'abondance provinciale demeure dans l'écoprovince des Plaines boréales (comme le soulignent Campbell et coll. 1997), entre 400 et 750 m d'altitude, exclusivement dans la zone biogéoclimatique boréale de l'épinette blanche et de l'épinette noire. L'espèce s'est répandue vers l'ouest depuis les années 1940 (Smith et coll. 2013), une tendance qui se poursuit aujourd'hui, puisque la Colombie-Britannique est à l'extrémité nord-ouest de cette aire de répartition.

Le Geai bleu préfère les forêts mixtes de conifères et de feuillus et les forêts de feuillus pour sa reproduction, particulièrement les lisières de forêts, mais également les structures dans les jardins pavillonnaires et même les mangeoires dans les villes pendant la saison de nidification.

Conservation et recommandations Les données du Relevé des oiseaux nicheurs indiquent que la population dans le Canada a augmenté depuis 1970, mais qu'elle est en déclin dans l'ensemble de l'Amérique du Nord. L'urbanisation, y compris les changements dans la végétation et l'augmentation du nombre de mangeoires, est la cause proposée de la hausse au Canada (Environnement Canada 2011, Smith et coll. 2013). Une surveillance continue par l'entremise de programmes comme eBird et des efforts futurs consacrés par l'Atlas seront importants pour faire le suivi des changements futurs dans l'aire de répartition.

Kimberly M. Dohms and Peter J.A. Davidson

Citation recommandée: Dohms, K.M. and Davidson P.J.A. 2015. Geai bleu dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BLJA&lang=fr [03 août 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley