Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Effraie des clochers, Sofi Hindmarch
Photo © Sofi Hindmarch

Photo: Sofi Hindmarch
Indices de nidification - Effraie des clochers
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Effraie des clochers
Tyto alba

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
1 - 285 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue
COSEWIC: Threatened (western population)
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
17 5 19 0
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
       
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
    
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Avec son visage en forme de coeur et ses hurlements sifflants, l'effraie des clochers est assez différente des hiboux typiques afin d'être placée dans une famille différente, les Tytonidae. Elle est aussi unique en vol, doré-poli sur son dos et blanchâtre ou poli sur son ventre. Les effraies des clochers se nourrissent d'une grande variété de proies, mais prefèrent des plus petits rongeurs lorsque disponibles, comme des campagnols (espèce Microtus), et se reproduisent à longueur d'année si les populations de proies sont assez élevées. Cette espèce possède l'une des étendues les plus grandes de tous les oiseaux, retrouvés sur tous les continents, sauf en Antarctique, et prospère dans tous les endroits où les neiges hivernales sont absentes ou minimes.

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, l'Effraie des clochers se trouve principalement à de basses altitudes dans l'écoprovince Dépression de Georgia, mais elle se trouve également localement au fond des vallées de l'Intérieur sud (de la rivière Fraser à Lilloet, et le long de la rivière Okanagan sud) et des Montagnes intérieures du sud (le long de la rivière Kootenay à Creston). L'espèce est relativement nouvelle dans la province; sa reproduction a été enregistrée pour la première fois dans le delta du fleuve Fraser en 1941 (Campbell et coll. 1990). L'Effraie des clochers s'est répandue dans toute la Dépression de Georgia au cours des 50 années qui ont suivi; toutefois, il n'y avait aucun relevé de reproduction dans l'intérieur de la province lorsque The Birds of British Columbia a été publié en 1990. L'Atlas a ajouté des relevés de reproduction dans les trois régions des vallées méridionales de l'Intérieur, comme indiqué ci-dessus.

La population de l'Effraie des clochers en Colombie-Britannique a été estimée entre 250 et 1 000 individus en 2010, mais est probablement plus proche de la valeur inférieure de cette estimation (250-500) (COSEPAC 2010). Hindmarch (2010) a étudié la population dans les municipalités du delta du fleuve Fraser de Surrey et de Delta où se trouve environ la moitié des effraies des clochers de Colombie-Britannique et a estimé la taille de la reproductrice à un peu moins de 200 oiseaux.

L'Effraie des clochers s'alimente dans des champs anciens, des pâtures, des prés, des marécages herbeux, des prairies et sur le bord des routes, se concentrant sur des sites où les espèces proies sont abondantes. Les nids se trouvent presque toujours dans des granges, de vieux bâtiments ou d'autres structures couvertes (p. ex., des ponts), des arbres creux, de grands nichoirs ou d'autres cavités qui lui conviennent.

Conservation et recommandations Les populations d'effraies des clochers ont apparemment déclinées en Colombie-Britannique depuis le début des années 1990 (COSEPAC 2010) malgré les quelques paires qui ont agrandi le territoire de l'espèce vers l'intérieur. L'espèce a été évaluée par COSEPAC comme étant menacée (COSEPAC 2010) et se retrouve sur la liste de la Loi sur les espèces en péril comme étant une espèce préoccupante (Registre public des espèces en péril 2015). En Colombie-Britannique, l'espèce est principalement menacée par la perte de leurs aires d'alimentation en raison de changements dans les pratiques agricoles et la perte de sites de nidification, puisque les vieilles granges ouvertes sont remplacées par des structures modernes et fermées (COSEPAC 2010). La répartition de l'effraie des clochers est aussi influencée par la situation et l'utilisation des autoroutes : il est plus probable que les sites occupés persisteront si la circulation et la vitesse de l'autoroute sont plus faibles.

Richard J. Cannings

Citation recommandée: Cannings, R.J. 2015. Effraie des clochers dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BNOW&lang=fr [02 juil. 2022]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley