Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Moucherolle gris, Glenn Bartley
Photo © Glenn Bartley

Photo: Glenn Bartley
Indices de nidification - Moucherolle gris
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Moucherolle gris
Empidonax wrightii

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
449 - 918 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
2 2 7 4
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
   0.12   
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
   0.12   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
    
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.12   

Caractéristiques et aire de répartition Cette espèce typique du Grand Bassin se distingue facilement des autres espèces Empidonax, grâce à son habitude de battre de la queue, à sa longue mandibule pâle au bout noir et (comme toujours pour ce genre) à ses chants distinctifs. Oiseau migrateur de courte à moyenne distance, il niche sur les terrains boisés secs du Grand Bassin et dans les régions entre les montagnes à l'ouest de l'Amérique du Nord, et il hiverne principalement au Mexique ou plus au nord pour un petit nombre d'entre eux. L'aire de répartition du Moucherolle gris connaît une importante expansion vers le nord depuis les années 1960. Avant 1970, il était inconnu au nord du centre de l'Oregon. Il a été recensé dans l'État de Washington pour la première fois en 1970 et a niché dans cette région pour la première fois en 1972 (Yaich et Larrison 1973). En Colombie-Britannique, il a été recensé pour la première fois dans la vallée de l'Okanagan en 1984 et a niché dans la province pour la première fois en 1986 (Cannings 1987, Campbell et coll. 1997).

Répartition, abondance et habitat Cette espèce est observée régulièrement en Colombie-Britannique, mais uniquement dans la vallée de l'Okanagan. L'expansion de son aire de répartition jusqu'au sud de la Colombie-Britannique semble avoir ralenti depuis les années 1980, mais il se pourrait qu'elle n'ait pas arrêté. La détection, pendant la période de l'Atlas, d'un mâle chanteur sur le territoire près du lac Barnes dans le bassin hydrographique de la basse Thompson pourrait être une preuve de la poursuite du mouvement vers le nord.

Le Moucherolle gris se retrouve uniquement dans l'écoprovince de l'Intérieur sud, et l'Atlas contient des données uniquement pour 11 parcelles de 10 km; ainsi, les données sont trop peu nombreuses pour créer le modèle de probabilité d'observation et calculer l'abondance. Presque tous les sites de nidification se situent dans la zone biogéoclimatique abritant le pin ponderosa à des altitudes variant d'environ 500 m.

En Colombie-Britannique, l'espèce se retrouve principalement dans l'écotone entre les terres boisées de pins ponderosa (Pinus ponderosa) et les prairies de steppes arbustives. Cet habitat chevauche celui du Moucherolle sombre; ainsi, les deux espèces nichent côte à côte dans certaines parties de la vallée de l'Okanagan. Dans une grande partie de l'ouest des États-Unis, le Moucherolle gris niche fréquemment dans des étendues d'armoise (espèce Artemesia) à une certaine distance des arbres, mais il n'a pas été observé dans ce type d'habitat en Colombie-Britannique. L'oiseau détecté dans la région de la basse Thompson se trouvait dans un habitat atypique, une forêt de douglas verts (Pseudotsuga menziesii) contenant de l'armoise et récemment brûlée. Il existe aussi de nombreux habitats typiques pour cette espèce dans la province, et il est tout à fait possible que cette région soit un site de nidification dans l'avenir.

Conservation et recommandations La population de Moucherolles gris semble augmenter dans toutes les parties de son aire de répartition selon les données du Relevé des oiseaux nicheurs (Sauer et coll. 2014). Il est inscrit sur la liste bleue de la Colombie-Britannique, parce que son aire de répartition actuelle et la taille de sa population sont petites, et non à cause de menaces connues qui pourraient nuire à l'espèce. La surveillance continue de l'espèce grâce aux programmes comme eBird ainsi que les futurs travaux de l'Atlas seront très importants pour documenter les éventuels changements de l'aire de répartition.

Wayne C. Weber

Citation recommandée: Weber, W.C. 2015. Moucherolle gris dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=GRFL&lang=fr [20 oct. 2021]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley