Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Viréo aux yeux rouges, Nick Saunders
Photo © Nick Saunders

Photo: Nick Saunders
Indices de nidification - Viréo aux yeux rouges
Indices de nidification
Probability of observation - Viréo aux yeux rouges
Probabilité d'observation
Élévation - Viréo aux yeux rouges
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Viréo aux yeux rouges
Vireo olivaceus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1467 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
43 175 751 504
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -1.56 (-2.66 - 0.053)Medium
Canada1970 - 2012 0.65 (0.233 - 1.12)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.160.41 0.160.14 0.11
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.160.41 0.410.11 0.09
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.170.06 0.18  0.12

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.380.060.23
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.110.080.17
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.19 0.1 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.090.020.050.07

Caractéristiques et aire de répartition Le Viréo aux yeux rouges est célèbre pour son agréable chant qu'il fait résonner de façon continue jusqu'à le rendre monotone. Ses séances de chant peuvent durer entre 10 et 20 minutes sans pause, ce pour quoi on le surnommait anciennement « l'oiseau prédicateur » (Bent 1950). L'espèce se reproduit dans les forêts de feuillus de l'Amérique du Nord, dont la forêt boréale, mais est absente des régions montagneuses de l'ouest et plus arides du sud-ouest du continent. Il s'agit d'un oiseau migrateur qui parcourt de grandes distances et qui hiverne dans le centre et le nord de l'Amérique du Sud.

Répartition, abondance et habitat Le Viréo aux yeux rouges est grandement réparti en Colombie-Britannique. Les grandes grappes de nidification se situent dans le nord-est et dans l'ensemble du sud de la zone intérieure. L'Atlas cartographie une expansion vers le nord-ouest à partir de l'aire de répartition démontrée par Campbell et coll. (1997) dans les vallées des montagnes Omineca et Cassiar et la rivière du Bas-Stikine.

L'espèce est plus abondante dans les écoprovinces des Plaines de la taïga et des Plaines boréales. Une seconde zone affichant une haute probabilité d'observation et une abondance modérée se situe dans les vallées des écoprovinces des Montagnes intérieures du sud et de l'Intérieur sud adjacent, où l'on considérait auparavant qu'il y avait un plus grand nombre d'individus (Campbell et coll. 1997). L'espèce est plus abondante entre 250 et 750 m, alors qu'il y a très peu de mentions au-dessus de 1 000 m.

En Colombie-Britannique, le Viréo aux yeux rouges préfère les peuplements de grands arbres feuillus, plus souvent dans les zones riveraines, sauf dans les écoprovinces des Plaines de la taïga et des Plaines boréales, où il occupe d'importants peuplements de peupliers baumiers (Populus balsamifera) et de grands peupliers faux-trembles (Populus tremuloides) dans des zones non riveraines. Au sud et au centre de la Colombie-Britannique, le Viréo aux yeux rouges se trouve majoritairement dans les forêts riveraines de basse altitude, alors que le Viréo mélodieux occupe les hautes terres de peuplements feuillus, ce qui est l'inverse du modèle observé dans la majeure partie de l'est de l'Amérique du Nord.

Conservation et recommandations Il n'y a aucune préoccupation importante en matière de conservation du Viréo aux yeux rouges, qui a démontré une tendance légèrement à la hausse à long terme en Amérique du Nord selon le Relevé des oiseaux nicheurs (Sauer et coll. 2014) et une tendance de population stable en Colombie-Britannique. En somme, il s'agit de l'un des oiseaux forestiers les plus abondants de l'Amérique du Nord (Cimprich et coll. 2000).

Wayne C. Weber

Citation recommandée: Weber, W.C. 2015. Viréo aux yeux rouges dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=REVI&lang=fr [05 juil. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley