Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Tohi tacheté, Laure Wilson Neish
Photo © Laure Wilson Neish

Photo: Laure Wilson Neish
Indices de nidification - Tohi tacheté
Indices de nidification
Probability of observation - Tohi tacheté
Probabilité d'observation
Élévation - Tohi tacheté
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Tohi tacheté
Pipilo maculatus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 2116 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
246 143 350 440
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 0.965 (0.161 - 2.12)High
Canada1973 - 2012 0.896 (0.017 - 2.13)High

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
   0.220.14 0.4
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
    0.51  
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.210.03 0.22  0.15

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
  0.120.56
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.340.080.22
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.23 0.08 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.22   

Caractéristiques et aire de répartition Ce grand et beau tohi aux flancs brun roux, à longue queue, et dont le cri ressemble au miaulement d'un chat, est un hôte bien connu des jardins et des parcs, particulièrement sur la côte sud en hiver, quand on le voit habituellement à des mangeoires ou en train de chercher de la nourriture au sol à côté de ses congénères de plus petite taille. En été, son aire de nidification s'étend dans toutes les montagnes de l'ouest de l'Amérique du Nord, depuis le sud de la Colombie-Britannique jusqu'aux hautes terres de l'Amérique centrale, et englobe la partie la plus méridionale des Prairies canadiennes et le bord ouest des grandes plaines des États-Unis (Greenlaw 1996).

Répartition, abondance et habitat Le Tohi tacheté niche dans tout le tiers sud de la province, au sud du 52° N. La comparaison des résultats de l'Atlas avec The Birds of British Columbia donne à penser que l'aire de répartition estivale de cette espèce a peu changé au cours des 14 dernières années. L'Atlas comble des lacunes de distribution dans des parties du sud de l'intérieur, p. ex., le long du fleuve Fraser et autour du lac Shuswap; ces poches de relevés plus denses sont peut-être seulement la conséquence de la collecte systématique des données de l'Atlas pour une espèce assez commune.

La probabilité d'observation variait avec l'altitude. Il était plus probable de trouver le Tohi tacheté à moins de 250 mètres d'altitude dans la plupart des vallées, et le moins probable dans les hautes terres intermédiaires. Il était le plus abondant dans l'écoprovince Dépression de Georgia, comme cela a été relevé dans The Birds of British Columbia et confirmé par les données du dénombrement par point de l'Atlas, qui ont indiqué que l'abondance à cet endroit était deux fois plus forte que dans toute autre écoprovince. Les limites supérieures de l'aire de nidification du Tohi se sont élevées progressivement vers l'est, passant de 700 mètres près de la côte jusqu'à environ 1 250 mètres dans l'intérieur, ce qui rend peut-être compte de l'élévation progressive vers l'est de la limite de végétation des arbres et de la limite printanière des neiges. Les limites précises de l'altitude maximale à laquelle vit le Tohi tacheté étaient difficiles à déterminer avec certitude, parce qu'on pouvait éventuellement le confondre avec la Grive solitaire, don?t le cri qui ressemble à un miaulement est très semblable. Les cris de tohi relevés au-dessus de 1 500 mètres peuvent presque certainement être attribués à cette grive de haute altitude.

Cette espèce niche sur le sol, dans des arbustes et des halliers denses associés à l'orée des forêts, y compris les coupes à blanc et les forêts en régénération, ainsi que dans des haies et des parcelles broussailleuses dans les régions agricoles, les parcs et les jardins suburbains. Sur la côte, elle est bien plus commune dans la zone bioclimatique côtière à douglas que dans la zone biogéoclimatique côtière à pruches de l'Ouest. Dans l'intérieur, cette espèce préfère les zones géoclimatiques intérieures à douglas et à thuya et pruches, ainsi que les forêts-parcs de pins Ponderosa dans lesquelles elle choisit probablement les étroits halliers riverains qui longent les ravins et les petits cours d'eau à travers les collines sèches.

Conservation et recommandations Les tendances de la population du Tohi tacheté sont relativement stables et il en est bien tenu compte grâce aux efforts déployés dans le cadre du Relevé des oiseaux nicheurs et du Recensement des oiseaux de Noël. Le statut de conservation de cette espèce a été réévalué d'inconnu à provincialement sûr en 2010, en partie par suite des nouveaux renseignements provenant de l'Atlas.

J.M. Ryder

Citation recommandée: Ryder, J.M. 2015. Tohi tacheté dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=SPTO&lang=fr [02 juil. 2022]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley