Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Maubèche des champs, Catherine Jardine
Photo © Catherine Jardine

Photo: Catherine Jardine
Indices de nidification - Maubèche des champs
Indices de nidification
Probability of observation - Maubèche des champs
Probabilité d'observation
Élévation - Maubèche des champs
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Maubèche des champs
Bartramia longicauda

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
409 - 985 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Red
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
3 6 13 8
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 -0.619 (-2.75 - 0.864)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.10.04     
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.1  0.04   
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.04  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Pour les résidents des prairies, il est courant de voir la Maubèche des champs, avec sa tête de colombe et sa coloration cryptique, perchée sur le poteau d'une clôture, et d'entendre son long sifflement familier. C'est une espèce qui vit de préférence dans les prairies et, ce qui est inhabituel pour un oiseau de rivage, ne montre aucune affinité pour les milieux humides. L'aire de reproduction de la Maubèche des champs se trouve principalement dans le nord et le centre des Grandes Plaines. L'oiseau est peu répandu à l'est, des Grands Lacs à la côte Atlantique, là où il y a des prairies et d'autres habitats appropriés. Des populations isolées existent plus à l'ouest jusqu'en Alaska (Houston et coll. 2011). Il migre sur de très longues distances, passant l'hiver dans le centre de l'Amérique du Sud.

Répartition, abondance et habitat La Maubèche des champs se trouve principalement dans les Plaines boréales du nord-est de la Colombie-Britannique. Un relevé a été fait sur le plateau Chilcotin, où se trouve probablement une population très réduite mais persistante, car l'espèce a été observée plusieurs fois dans cette région au cours des dernières décennies (p. ex. Hooper 1997). Plusieurs années de suite, la Maubèche des champs a été observée dans une seule zone de 10 km2 le long de la rivière Liard, dans les montagnes boréales du Nord. Il n'est pas certain que ces observations représentent une extension vers le sud de l'aire de reproduction de l'extrême nord-ouest, ou que ce soit une occurrence isolée. Fait intéressant à noter, il n'y a pas de données de l'Atlas dans les basses-terres du Fort Nelson, dans le district East Kootenay et dans la vallée de l'Okanagan, où l'oiseau a été observé ou est censé avoir niché dans le passé (Campbell et coll. 1990, Ramsay et Cannings 2003).

La Maubèche des champs est un oiseau rare dont la population est disséminée en Colombie-Britannique, ce que démontre la faible probabilité d'observation dans les basses terres de Peace River, qui est son territoire principal dans la province. L'oiseau peut aisément passer inaperçu et est peut-être légèrement plus répandu que les données de l'Atlas le laissent entendre. Ramsay et Cannings (2003) ont estimé que la population de la Colombie-Britannique se situait entre 50 et 1 000 exemplaires.

Dans les Plaines boréales, les régions herbagères naturelles et l'habitat des prairies se réduisent à de minuscules fragments sur des pentes non cultivables. La Maubèche des champs s'est relativement bien adaptée au paysage agricole qui domine maintenant la région. Les prairies de fauche et les pâturages légèrement exploités fournissent un habitat approprié. Les oiseaux peuvent occasionnellement utiliser des champs en culture, mais le succès de la nidification est vraisemblablement faible, en raison des nombreuses passes de la machinerie agricole pour le labourage, l'ensemencement et la pulvérisation. Dans la région de Chilcotin, la Maubèche des champs a été observée dans les régions herbagères naturelles légèrement exploitées (Hooper 1997).

Conservation et recommandations Auparavant terriblement répandue dans le paysage des Prairies, la Maubèche des champs s'est également installée sur les terres agricoles nouvellement créées alors que les colons ont procédé au déboisement des forêts. Les populations ont été décimées par la chasse à la fin des années 1800 et ne s'en sont jamais remises. L'impact le plus considérable fut ultimement la perte de l'habitat d'élevage en raison du labourage et de la culture des pâturages naturels des Prairies (Houston et coll. 2011). Le Relevé des oiseaux nicheurs révèle un déclin qui remonte à loin, alors que la Maubèche des champs est inscrite sur la liste rouge en Colombie-Britannique. En raison de sa très faible population dans cette province. Même si le développement agricole représente la principale menace qui guette l'habitat dans la zone centrale des pâturages que fréquente cette espèce, l'agriculture légère sous forme de prairies de fauche et de pâturages pour le bétail peut donner lieu à la création d'un habitat. Il existe probablement maintenant un habitat plus convenable dans le nord-est de la Colombie-Britannique que ce qu'on n'a jamais connu par le passé. Cependant, ces terres appartiennent à des intérêts privés et les décisions en ce qui a trait à l'aménagement du territoire relèvent de la tradition et des forces du marché.

Mark Phinney

Citation recommandée: Phinney, M. 2015. Maubèche des champs dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=UPSA&lang=fr [10 août 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley