Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Pic de Williamson, Alan Burger
Photo © Alan Burger

Photo: Alan Burger
Indices de nidification - Pic de Williamson
Indices de nidification
Probability of observation - Pic de Williamson
Probabilité d'observation
Élévation - Pic de Williamson
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Pic de Williamson
Sphyrapicus thyroideus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
735 - 1572 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue
COSEWIC: Endangered
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
42 7 16 6
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
   0.070.09  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.07  0.07   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
    
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.07 0.08 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition L'apparence du mâle et de la femelle du Pic de Williamson présente des différences tellement marquantes qu'on les a considérés pendant 23 ans comme étant des espèces distinctes, jusqu'à l'enregistrement d'un couple de nidification (Henshaw 1874). Le Pic de Williamson vit dans les régions montagneuses de l'ouest de l'Amérique du Nord. Il est un pic-bois migrateur qui se reproduit du sud de la Colombie-Britannique jusqu'aux montagnes du nord de la péninsule de Baja, et qui hiverne dans les cordillères du sud-ouest des États-Unis, la Sierra Madre mexicaine et le nord de la Basse-Californie (Gyug et coll. 2012).

Répartition, abondance et habitat Le Pic de Williamson se reproduit dans trois régions distinctes du sud de la Colombie-Britannique : la chaîne des Cascades au nord; le plateau reliant les régions de l'Okanagan et de Boundary dans l'écoprovince du Sud intérieur; ainsi que la chaîne Purcell du sud et l'écoprovince des Montagnes du sud de l'intérieur. L'aire de répartition de la nidification s'est étendue depuis la parution de The Birds of British Columbia en 1990, en raison à la fois de plus grands efforts de recherche consacrés aux enquêtes provinciales et aux travaux réalisés pour l'Atlas et d'une véritable expansion de l'aire de répartition dans les régions de Kootenay et de Thompson-Okanagan. On retrouve maintenant l'espèce plus à l'ouest et au nord le long des rivières Fraser et Thompson (COSEWIC 2005, Gyug et coll. 2012). En outre, la population de Kootenay-Est que l'on croyait disparue (Campbell et coll. 1990) ne se reproduisait en fait que très rarement (Gyug et coll. 2012) et s'est depuis rétablie. On a d'ailleurs confirmé des mentions de nidification dans douze parcelles de 10 km et on soupçonne que l'espèce se reproduit dans sept autres parcelles. COSEPAC (2005) a estimé la taille de la population à 430 oiseaux matures en 2004; ce chiffre a par ailleurs légèrement augmenté.

Bien que la plupart des dénombrements ponctuels proviennent de l'écoprovince du Sud intérieur, l'insuffisance de données ne permet pas de tirer des conclusions définitives sur l'abondance de l'espèce. La cartographie des probabilités d'observation porte à croire qu'il y a peu de différences dans les taux de détection entre les trois régions qu'occupe le Pic de Williamson.

En Colombie-Britannique, le Pic de Williamson se reproduit dans les forêts montagnardes de conifères qui comportent généralement des mélèzes de l'Ouest vivants et matures (Larix occidentalis), lesquels sont importants pour la nidification et la création de puits de sève et constituent une source de fourmis charpentières (espèce Camponotus), la proie préférée de l'espèce. Les données d'Atlas indiquent des recensements entre 740 et 1 570 m d'altitude. Dans certaines régions, particulièrement dans l'ouest de l'aire de répartition provinciale du Pic de Williamson, il peut également faire son nid dans les bosquets de peupliers faux-trembles (Populus tremuloides) (Campbell et coll. 1990; COSEWIC 2005).

Conservation et recommandations Outre les dispositions prises en vertu de la Loi sur les espèces en péril du gouvernement fédéral (COSEPAC 2005), le Pic de Williamson jouit d'une certaine protection en vertu de la Forest and Range Practices Act de la Colombie-Britannique. Plusieurs aires de gestion de la faune ont par ailleurs été réservées pour l'espèce. Bien que l'aire de répartition provinciale du Pic de Williamson ait augmenté légèrement, l'habitat duquel l'espèce dépend, soit d'anciennes forêts montagnardes matures, est en déclin principalement en raison des activités d'exploitation forestière et de collecte de bois de chauffage qui ciblent ces types de forêts, particulièrement celles qui contiennent des Mélèzes occidentaux (COSEPAC 2005). Un plan de rétablissement provincial a été élaboré afin de protéger les terres de la Couronne dans les régions d'habitats de haute qualité et de mettre en oeuvre des activités de conservation de tiges d'arbres vivants dans les principales aires de nidification (ministère de l'Environnement de la Colombie-Britannique 2012). Des enquêtes annuelles de dénombrement et une surveillance des nids connus pourraient aider à déterminer l'efficacité de la stratégie actuelle de rétablissement et les modifications à apporter, s'il y a lieu. Les observateurs d'oiseaux peuvent aider à documenter toute autre modification de l'aire de répartition en signalant leurs observations à des programmes comme eBird et le Centre de données sur la conservation.

Paul Chytyk and David F. Fraser

Citation recommandée: Chytyk, P. and Fraser, D.F. 2015. Pic de Williamson dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=WISA&lang=fr [07 août 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley