Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Canard branchu, Peter Candido
Photo © Peter Candido

Photo: Peter Candido
Indices de nidification - Canard branchu
Indices de nidification
Probability of observation - Canard branchu
Probabilité d'observation
Élévation - Canard branchu
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Canard branchu
Aix sponsa

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
3 - 1531 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
133 62 71 21
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -0.008 (-4.42 - 4.27)Low
Canada1970 - 2012 3.29 (0.452 - 5.12)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
   0.080.04 0.09
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
    0.09  
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.04  0.08  0.1

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
  0.060.05
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.09 0.04
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.1 0.05 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.07   

Caractéristiques et aire de répartition Le Canard branchu mâle constitue l'espèce de sauvagine dont le plumage est le plus coloré dans le monde, mais qui peut être également le moins visible. Son aire de répartition naturelle est limitée à l'Amérique du Nord, où il réside et migre partiellement dans les régions boisées du continent, du sud du Canada jusque dans les Caraïbes; des populations ont également été introduites dans d'autres régions du monde. Le corps élancé et les grands yeux du Canard branchu lui permettent de s'adapter aux habitats boisés et aux cavités d'arbres où il construit son nid. Ses habitudes discrètes ont amené plusieurs ornithologues à craindre que l'espèce ne s'éteigne au cours du 20e siècle en raison de l'expansion urbaine, de la disparition de son habitat et de la surpêche. Une gestion efficace en vertu de la Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs a permis de rétablir la population rapidement, laquelle continue de s'accroître encore aujourd'hui (Hepp et Bellrose 2013).

Répartition, abondance et habitat Ce canard se reproduit plus couramment dans les vallées boisées et les plaines inondables du sud de la Colombie-Britannique. L'expansion de son aire de répartition en Colombie-Britannique que l'on a observée durant les années 1980 (Hepp et Bellrose 2013) s'est poursuivie jusqu'à l'extrémité nord du sillon des montagnes Rocheuses du sud, du plateau Nechako et des rivières Skeena et, probablement, Nass. Ces oiseaux se reproduisent le long de la rivière Skeena depuis le début des années 1990 (Stockner 2013). L'Atlas a également confirmé que l'espèce se reproduisait, peut-être pour la première fois, au nord de l'île de Vancouver.

La concentration des mentions de reproduction dans l'écoprovince de la dépression de Géorgie est précisée par le modèle de probabilité d'observation, qui cible la basse vallée du fleuve Fraser comme étant le centre d'abondance, comme c'était le cas il y a 35 ans (Campbell et coll. 1990). Des valeurs similaires de probabilité d'observation le long des rivières Squamish et Lillooet et dans certains tronçons des rivières Columbia et Kootenay indiquent que ces systèmes de vallées sont également importants pour l'espèce. Les zones de reproduction se situent pour la plupart à des altitudes inférieures à 500 m.

L'espèce préfère se reproduire sur des terrains boisés riverains ou des forêts de feuillus matures adjacentes à des zones humides d'eau douce et saumâtre, particulièrement des mares vaseuses et des rivières à faible débit d'eau. Le Canard branchu est une espèce qui niche dans des cavités déjà creusées et qui choisit celles du Grand pic pour y installer ses nids. Il utilise par ailleurs volontiers les nichoirs artificiels.

Conservation et recommandations Cette espèce ne suscite aucune préoccupation en matière de conservation. Des populations se sont établies ou ont connu une croissance considérable grâce à des programmes de nichoirs (Campbell et coll. 1990) mis en place dans plusieurs parties de la Colombie-Britannique. Il est donc important pour les populations de Canards branchus vivant dans certaines régions de maintenir de tels programmes.

Peter J.A. Davidson

Citation recommandée: Davidson, P.J.A. 2015. Canard branchu dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=WODU&lang=fr [24 févr. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley