Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Moucherolle phébi, Christian Artuso
Photo © Christian Artuso

Photo: Christian Artuso
Indices de nidification - Moucherolle phébi
Indices de nidification
Probability of observation - Moucherolle phébi
Probabilité d'observation
Élévation - Moucherolle phébi
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Moucherolle phébi
Sayornis phoebe

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
382 - 872 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
29 17 61 37
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1974 - 2012 2.98 (-2.72 - 8.83)Low
Canada1970 - 2012 -1.03 (-2.37 - 0.262)High

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.03  0.06  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
 0.05 0.02  0.06
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.03  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Bien que son apparence soit assez terne et sans caractéristiques uniques, le moucherolle phébi est un oiseau familier dans l'est des États-Unis et dans le sud du Canada. Il fait fréquemment son nid sur des structures artificielles et son chant clair et distinct de « fi-bi » accompagné de mouvements de sa queue l'identifie facilement. Le moucherolle phébi se reproduit principalement dans les forêts tempérées de l'est, vers l'ouest dans les Grandes Plaines et au nord dans le sud de la forêt boréale. Son étendue s'étire beaucoup plus loin à l'ouest du Canada, atteignant le pied des montagnes Rocheuses. Le moucherolle phébi hiverne principalement dans les plaines côtières du sud des États-Unis et dans l'est du Mexique.

Répartition, abondance et habitat L'espèce se trouve presque exclusivement à l'est des Rocheuses en Colombie-Britannique, principalement dans l'écoprovince Plaines boréales et au nord dans l'écoprovince Plaines de la Taïga. Quelques relevés isolés ont été effectués par l'Atlas dans le plateau intérieur plus à l'ouest. Ce schéma de répartition correspond généralement à celui connu lorsque The Birds of British Columbia a été publié, bien que Campbell et coll. (1997) aient documenté un enregistrement isolé dans l'écoprovince Montagnes intérieures du sud. Sa reproduction à l'ouest des Rocheuses demeure sporadique.

Dans son aire restreinte au sein de la province, le Moucherolle phébi n'est que relativement commun. Il a été observé à des altitudes de 350 à 880 m et sa plus forte probabilité d'observation était dans les basses terres de la rivière de la Paix dans l'écoprovince Plaines boréales, inchangée depuis que The Birds of British Columbia a été publié en 1997. De même, des valeurs de Pobs élevées n'ont été modélisées que dans une zone restreinte des basses terres de la rivière Fort Nelson. Presque tous les relevés de l'Atlas ont été effectués dans la zone biogéoclimatique boréale des épinettes blanche et noire.

En Colombie-Britannique, le Moucherolle phébi a pour habitat des boisements ouverts, des broussailles et des lisières de forêts, situés presque toujours près de points d'eau durant la saison de nidification; toutefois, après la reproduction, son aire est plus vaste. L'utilisation des habitats est similaire ailleurs (Weeks 2011). Les structures érigées par l'homme, similaires à celles utilisées par l'Hirondelle rustique (p. ex., des dépendances, des aires de pique-nique, des ponts, etc.), sont souvent choisies comme site de nidification. Les moucherolles et les hirondelles n'ont pas été observées en train de nicher simultanément sur la même structure (Phinney 1998), mais les deux espèces peuvent utiliser le nid vide de l'autre espèce, après sa remise en état. Aucune preuve n'indique que l'une des espèces puisse usurper le nid occupé de l'autre espèce (Weeks 2011). Contrairement à l'Hirondelle rustique, qui désormais niche rarement sur des substrats naturels, la majeure partie de la population du Moucherolle phébi en Colombie-Britannique continue de nicher dans des lieux naturels tels que des cavernes, des affleurements rocheux, des rives en surplomb et des niches similaires.

Conservation et recommandations Les données du Relevé des oiseaux nicheurs sous-entendent un déclin à long terme partout au Canada; les causes de ce déclin ne sont pas claires ( Environnement Canada 2011). L'acceptation de structures artificielles pour la nidification a probablement assisté le moucherolle phébi à étendre son aire de reproduction dans les Grandes Plaines (Weeks 2011) et a probablement aussi renforcé les autres populations, y compris celles du nord-est de la Colombie-Britannique. Toutefois, la démolition de vieux bâtiments et le remplacement de ponts à poutres en bois a réduit le nombre de sites de nidification potentiels de cette espèce ( Phinney 1998 , Weeks 2011). Le nord-est de la Colombie-Britannique a une abondance de criques et de rivières avec des berges escarpées en surplomb qui continuent de fournir des sites de nidification naturels pour cette espèce.

Mark Phinney

Citation recommandée: Phinney, M. 2015. Moucherolle phébi dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=EAPH&lang=fr [03 juin 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley