Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Troglodyte des forêts, Christian Artuso
Photo © Christian Artuso

Photo: Christian Artuso
Indices de nidification - Troglodyte des forêts
Indices de nidification
Probability of observation - Troglodyte des forêts
Probabilité d'observation
Élévation - Troglodyte des forêts
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Troglodyte des forêts
Troglodytes hiemalis

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
354 - 1181 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
1 1 23 6
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 1.02 (0.139 - 1.85)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.05     
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
 0.08 0.02   
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.05  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Oiseau discret habitant les forêts denses, ce petit oiseau est plus susceptible d'être entendu que d'être vu, grâce à ses chants complexes et puissants et à son cri produisant un « kimp kimp ». Il niche dans la ceinture de forêt boréale de conifères et de feuillus depuis le nord-est de la Colombie-Britannique jusqu'au littoral de l'Atlantique du Canada et du nord-est des États-Unis, et dans les Appalaches au sud. L'hiver, il migre sur de courtes distances vers le quart sud-est de l'Amérique du Nord. Le Troglodyte de Baird a récemment été séparé de cette espèce, et c'est ce dernier qui se retrouve dans l'ensemble de la Colombie-Britannique, sauf dans la partie nord-est (Toews et Irwin 2008, 2012).

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, le Troglodyte des forêts se retrouve dans les écoprovinces des Plaines de la taïga et des Plaines boréales ainsi qu'aux contreforts est des Rocheuses dans la partie la plus à l'est de l'écoprovince de l'Intérieur subboréal. Bien que l'Atlas confirme sa nidification uniquement à l'intérieur d'une parcelle de 10 km dans le bassin hydrographique de la rivière de la Paix, il est probable que l'espèce niche également dans les habitats boisés au-delà de cette étendue. Sur le terrain, il est difficile de distinguer le Troglodyte des forêts du Troglodyte de Baird; en cas de doute sur l'espèce qui a été détectée dans un lieu particulier, les données ne sont pas prises en compte dans les analyses de l'Atlas.

Le modèle de probabilité d'observation et les données sur les points d'écoute indiquent que le centre d'abondance se situe à une altitude inférieure à 500 m dans les terres inondables de l'écoprovince des Plaines de la taïga. Bien que le Troglodyte des forêts ne soit pas traité comme une espèce distincte de celle du Troglodyte de Baird dans l'ouvrage de Campbell et coll. (1997), l'espèce est seulement considérée comme occasionnelle dans l'écoprovince des Plaines de la taïga. Les travaux de l'Atlas indiquent que l'espèce est plus abondante dans cette région que ce qui était connu auparavant.

Conservation et recommandations Le Troglodyte des forêts a été déplacé de la liste jaune (non à risque ) à la liste bleue (vulnérable) par le British Columbia Conservation Data Centre en 2015. Des lignes directrices pour les opérations forestières en ce qui concerne le Troglodyte de Baird ont été élaborées (Altman 1999, 2005) et devraient être évaluées en vue de leur utilisation pour le Troglodyte des forêts dans le nord-est de la Colombie-Britannique. L'aire de répartition de cette espèce et son chevauchement avec celle du Troglodyte de Baird ne sont pas encore bien compris, c'est pourquoi les ornithologues amateurs peuvent fournir des renseignements précieux en notant rigoureusement l'espèce qu'ils voient ou entendent et en consignant leurs observations dans les bases de données disponibles (p. ex., eBird).

David F. Fraser

Citation recommandée: Fraser, D.F. 2015. Troglodyte des forêts dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=EWWR&lang=fr [23 janv. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley