Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bruant fauve, Len Jellicoe
Photo © Len Jellicoe

Photo: Len Jellicoe
Indices de nidification - Bruant fauve
Indices de nidification
Probability of observation - Bruant fauve
Probabilité d'observation
Élévation - Bruant fauve
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bruant fauve
Passerella iliaca

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 2337 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
3
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
74 152 662 472
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -0.46 (-4.98 - 5.04)Low
Canada1970 - 2012 -0.327 (-4.92 - 3.83)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.290.08 0.130.16 0.19
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.280.09 0.070.09 0.16
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.170.14 0.12  0.23

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.340.09 0.08
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
0.230.230.220.13
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.040.280.060.23
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.380.040.12

Caractéristiques et aire de répartition Le Bruant fauve se déplace bruyamment dans les débris du tapis forestier à la recherche de nourriture et lance son cri strident distinctif, produisant un « chuck », lorsqu'il est dérangé. Il est l'un des premiers oiseaux chanteurs dans le littoral au printemps, et son chant mélodieux « di-o-wit-dou » est souvent précédé par un clic strident. Il s'agit d'un bruant foncé et trapu, et sa mandibule jaunâtre permet de le distinguer du Bruant chanteur, qui est d'apparence similaire, mais plus petit, dans les régions où les versions plus foncées des deux espèces sont présentes. Le Bruant fauve est un migrateur de courte à moyenne distance qui niche dans les régions boréales et montagneuses de l'ouest de l'Amérique du Nord jusqu'au niveau de la mer le long du littoral du Pacifique, et il hiverne le long des littoraux du Pacifique et de l'Atlantique ainsi qu'à l'est et au sud des Grandes Plaines (Weckstein et coll. 2002). Il s'agit de l'un des passériformes les plus variés en Amérique du Nord : 18 sous-espèces sont reconnues et peuvent être classées dans quatre groupes différents en fonction du plumage, du comportement migratoire et du chant. Trois de ces groupes, qui comprennent au moins 10 sous-espèces, sont présents en Colombie-Britannique (Swarth 1924, Webster 1983, Campbell et coll. 2001).

Répartition, abondance et habitat Le Bruant fauve est un oiseau nicheur largement répandu dans la plupart des régions littorales et des régions plus élevées de la province. Il y a eu une nette augmentation de l'aire de nidification du Bruant fauve depuis la publication de The Birds of British Columbia en 2001, probablement parce que la couverture de l'Atlas était plus étendue. Ce sont dans les écoprovinces des Côtes et montagnes (l'archipel Haida Gwaii et l'ouest de l'île de Vancouver) et des Montagnes boréales du nord que les probabilités d'observation et l'abondance sont les plus élevées, comme il est indiqué par Campbell et coll. (2001). La probabilité d'observation et l'abondance du Bruant fauve sont moyennes dans les écoprovinces des Montagnes intérieures du sud et de l'Intérieur subboréal.

Chacun des trois groupes de sous-espèces occupe différents types d'habitats (Weckstein et coll. 2002), ce qui explique la grande variété d'altitudes et de zones biogéoclimatiques occupées par le Bruant fauve en Colombie-Britannique. Les données de l'Atlas indiquent qu'il est plus courant à des altitudes élevées, particulièrement entre 1 750 et 2 250 m et dans la zone biogéoclimatique à épinette, saule et bouleau, la zone côtière de la pruche de l'Ouest, la zone à épinette d'Engelmann et à sapin subalpin, et la zone biogéoclimatique alpine. Dans les régions côtières, il niche dans le sous-bois des forêts matures, dans les fourrés et les broussailles des lisières bien boisées; sur le continent, il préfère les endroits plus humides, comme les régions riveraines à forte végétation et les arbustes denses sur le bord des cours d'eau; et en altitude plus élevée, il choisit les prairies subalpines contenant des bosquets de petits arbres et arbustes.

Conservation et recommandations Rien n'indique que la conservation du Bruant fauve ne soit une préoccupation en Colombie-Britannique. Cependant, bien qu'au moins 10 sous-espèces se retrouvent dans la province, ses habitudes discrètes et sa préférence pour la végétation dense rendent difficile la collecte de données sur son cycle biologique, ainsi, de nombreux aspects de son écologie demeurent inconnus (Weckstein et coll. 2002). Dans les régions côtières, il s'agit d'un oiseau qui préfère le sous-bois des forêts et il est vulnérable à la disparition des forêts anciennes.

Marguerita (Margo) E. Hearne

Citation recommandée: Hearne, M.E. 2015. Bruant fauve dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=FOSP&lang=fr [10 avr. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley