Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Moqueur polyglotte, Glenn Bartley
Photo © Glenn Bartley

Photo: Glenn Bartley
Indices de nidification - Moqueur polyglotte
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Moqueur polyglotte
Mimus polyglottos

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 680 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
0 0 3 1
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 1.91 (-0.905 - 4.93)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
       
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
    
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Le moqueur polyglotte possède un montant vertigineux de jusqu'à 150 différents types de chants chargés de mimétisme, mais on l'entend rarement en Colombie-Britannique puisque la province se retrouve au nord de l'extrémité de son aire de reproduction principale. Cette aire s'étend dans la moitié sud de l'Amérique du Nord, des provinces maritimes en passant par les Grands Lacs et le sud des Prairies au nord de la Californie et plus loin au sud en Amérique Centrale et aux Caraïbes (Farnsworth et coll. 2011). Le moqueur est principalement un résident permanent dans la majorité de son territoire, sauf à la limite nord. Il existe trois sous-espèces, dont M. p. polyglottos, est celui retrouvé en Colombie-Britannique (Farnsworth et coll. 2011).

Répartition, abondance et habitat Signalé pour la première fois en Colombie-Britannique en 1931, le Moqueur polyglotte est un visiteur assez régulier, mais rare et dont le nombre est fort réduit. Campbell et coll. (1997) indiquent que la plupart des relevés proviennent de la Dépression de Georgia aussi bien en hiver qu'en été. Il a niché dans les écoprovinces Dépression de Georgia et Intérieur sud (Campbell et coll. 1997), mais n'a pas été confirmé en tant qu'oiseau nicheur durant la période de l'Atlas. Les seuls relevés de mâles chanteurs indiqués dans l'Atlas ont été effectués dans la vallée du bas Fraser, les vallées de l'Okanagan et de Kootenay Est.

Le Moqueur polyglotte prefère les habitats ouverts tels que des parcs, des terres cultivées et des vergers, des arbustes et arbres de seconde pousse, et des jardins suburbains, et il s'adapte assez bien aux paysages dominés par l'homme. Il a élargi son aire vers le nord au cours du dernier siècle et cette tendance devrait se poursuivre alors que les banlieues et les habitats ouverts et perturbés augmentent (Farnsworth et coll. 2011).

Conservation et recommandations Il n'existe aucune préoccupation de conservation en Colombie-Britannique concernant le moqueur polyglotte. Le Relevé des oiseaux nicheurs indique des déclins dans l'ensemble des États-Unis (Farnsworth et coll. 2011). En raison de leur tendance à habiter dans des paysages modifiés par les activités humaines, des concentrations de contaminants plus élevées ont été observées chez les oiseaux urbains relativement à leurs congénères ruraux (Farnsworth et coll. 2011).

Christopher Di Corrado

Citation recommandée: Di Corrado, C. 2015. Moqueur polyglotte dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=NOMO&lang=fr [02 avr. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley