Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Paruline couronnée, Ron Ridout
Photo © Ron Ridout

Photo: Ron Ridout
Indices de nidification - Paruline couronnée
Indices de nidification
Probability of observation - Paruline couronnée
Probabilité d'observation
Élévation - Paruline couronnée
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Paruline couronnée
Seiurus aurocapilla

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
266 - 1173 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
10 54 226 198
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 1.8 (-2.74 - 6.46)Low
Canada1970 - 2012 -0.001 (-0.584 - 0.45)High

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.260.43  0.16  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.270.48 0.4  0.13
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.060.07     

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.41  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
   0.06
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.03 0.1

Caractéristiques et aire de répartition Le chant puissant et emphatique de « tee-cher, tee-cher, tee-cher, tee-cher » retentissant dans les forêts mixtes du nord-est de la Colombie-Britannique est facile à reconnaître comme étant le chant de la paruline couronnée. Cette paruline nichant sur le sol s'alimente aussi sur le sol, ce qui la rend très difficile à observer pour les observateurs d'oiseaux. La paruline couronnée est un reproducteur très répandu, allant du nord-est de la Colombie-Britannique à travers la forêt boréale et des Prairires aux Appalaches et à la côte Atlantique. L'hivernage se fait principalement dans la péninsule de la Floride, dans les Caraïbes et du nord du Mexique à l'Amérique centrale (Porneluzi et coll. 2011).

Répartition, abondance et habitat La distribution de la saison de reproduction et les relevés de reproduction confirmée se concentraient tous dans les écoprovinces Plaines de la Taïga et Plaines boréales et le long du sillon des Rocheuses du nord. L'espèce est plus largement répartie dans le nord-est que lorsque l'ouvrage The Birds of British Columbia a été publié, ce qui confirme les hypothèses de Campbell et coll. (2001) suivant lesquelles l'oiseau est plus répandu que ce donnaient à penser les deux seuls relevés de reproduction connus à l'époque. Les relevés de l'Atlas ont aussi indiqué d'autres observations plus au sud, le long du fleuve Fraser dans l'Intérieur subboréal et le long du sillon des Rocheuses du sud et de la rivière Thompson nord, dans les Montagnes intérieures du sud. Cela est probablement attribuable à l'accroissement de la couverture, mais peut aussi refléter une légère expansion de l'aire de la Paruline couronnée vers le sud-ouest.

La probabilité d'observer la Paruline couronnée était la plus forte le long des vallées des rivières de la Paix et Liard et de leurs bassins de drainage tributaires, dont la région du réservoir Williston. Les dénombrements ponctuels ont confirmé que l'oiseau est le plus commun à des altitudes situées entre 250 et 500 m; son abondance est légèrement plus élevée dans les Plaines de la Taïga que dans les Plaines boréales, et est concentrée presque entièrement dans la zone biogéoclimatique boréale des épinettes blanche et noire.

Ses habitats preférés sont des forêts mixtes d'épicéas (Picea) et de peupliers faux-trembles (Populus tremuloides), ou des peupliers baumiers (P. balsamifera), ou des peuplements de trembles purs. Le sous-étage est souvent épais et a plusieurs couches comprenant des arbustes et des espèces herbacées; toutefois, l'oiseau a été observé dans des peuplements aux strates arbustives limitées. Une couche de feuilles mortes abondante semble être un élément constant des habitats les plus privilégiés, lesquels sont plus secs que ceux occupés par la Paruline des ruisseaux, une espèce étroitement apparentée.

Conservation et recommandations La paruline couronnée n'est pas une préoccupation de conservation en Colombie-Britannique et les données du Relevé des oiseaux nicheurs démontrent des tendances stables dans l'ensemble du territoire canadien (Environnement Canada 2011). La fragmentation des habitats peut affecter la paruline couronnée (Porneluzi et coll. 2011), donc le maintien de grandes parcelles d'habitats convenables de plus de 100ha est recommandé.

Rick Howie

Citation recommandée: Howie, R. 2015. Paruline couronnée dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=OVEN&lang=fr [03 juin 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley