Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Paruline à couronne rousse, Glenn Bartley
Photo © Glenn Bartley

Photo: Glenn Bartley
Indices de nidification - Paruline à couronne rousse
Indices de nidification
Probability of observation - Paruline à couronne rousse
Probabilité d'observation
Élévation - Paruline à couronne rousse
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Paruline à couronne rousse
Setophaga palmarum

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
390 - 788 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
12 6 40 26
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1970 - 2012 4.54 (1.75 - 7.48)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
 0.09     
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
 0.09 0.07   
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.09  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition La paruline à couronne rousse est l'une des parulines qui se reproduit le plus au nord. Le plumage nuptial de la paruline à couronne rousse est une poitrine à stries jaunes, des ailes et un dos bronze et un capuchon vermeil. Lee fait partie d'un groupe d'oiseaux dont le centre de répartition se trouve dans l'est de la forêt boréale et atteint les limites ouest de son territoire dans le nord-est de la Colombie-Britannique. Les parulines à couronne rousse migrent de moyennes distances vers leur aire de reproduction principale dans les plaines côtières du sud des États-Unis et dans les Caraïbes (Wilson 2013). Quelques populations hivernent le long de la côte du Pacifique et depuis les années 1960, de très petits nombres de parulines couronnées hivernent aussi loin au nord que dans le sud-est de l'île de Vancouver et dans la vallée du Fraser (Campbell et coll. 2001).

Répartition, abondance et habitat La Paruline à couronne rousse se limite au coin nord-est de la Colombie-Britannique, où les résultats des relevés de l'Atlas ont fortement comblé les lacunes en matière de données sur la distribution; toutefois, ils ont donné peu de preuves indiquant un changement de l'aire de répartition depuis la publication de l'ouvrage The Birds of British Columbia en 2001. L'espèce est plus largement répartie et plus susceptible d'être observée en train de nicher dans des tourbières et marais d'épinettes noires (Picea mariana) dans les basses terres de la rivière Nelson de l'écoprovince Plaines de la Taïga, qui est celle où se trouve son centre d'abondance dans la province, comme l'ont noté Campbell et coll. (2001). La Paruline à couronne rousse est répartie de façon plus éparse et est moins fréquemment observée dans l'écoprovince Plaines boréales. En Colombie-Britannique, elle est présente presque exclusivement dans la zone biogéoclimatique boréale des épinettes blanche et noire. La Paruline à couronne rousse est réellement un oiseau de basse altitude; 95 % des individus étant observés à une altitude de 750 m ou inférieure.

Contrairement à de nombreuses autres espèces de parulines, la Paruline à couronne rousse a la particularité de s'alimenter à même le sol ou dans une végétation basse (Wilson 2013). C'est la seule espèce de paruline qui est susceptible d'utiliser des tourbières et des fondrières pour nicher, et elle occupe couramment ces habitats dans la forêt boréale.

Conservation et recommandations Les données du Relevé des oiseaux nicheurs démontrent que les populations générales de ces oiseaux ont vécu une augmentation moyenne à long terme. Il n'y a jamais eu de préoccupations de conservation (Environnement Canada 2011 2014). La paruline à couronne rousse tolère généralement les humains et les habitats modifiés par l'activité humaine dans ses aires d'hivernage. Dans ses aires de reproduction, les menaces comprennent la récolte de tourbe ainsi que la fragmentation des habitats par les activités forestières, pétrolières et gazières et les caractéristiques linéaires associées qui pourraient entraîner une augmentation de la prédation des nids par des espèces comme le quiscale bronzé (Wilson 2013), ou le parasitage des nids par le vacher à tête brune. Les recherches concernant ces effets ne font que débuter, toutefois, en partie en raison du fait que la paruline à couronne rousse est retrouvée dans des habitats qui jusqu'à tout récemment étaient difficiles d'accès. Il pourrait être utile de mener davantage de recherches sur l'écologie de reproduction de l'espèce et sur les menaces que font peser sur ses habitats du nord-est de la Colombie-Britannique les changements susmentionnés.

Brian Starzomski

Citation recommandée: Starzomski, B. 2015. Paruline à couronne rousse dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=PAWA&lang=fr [02 juin 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley