Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Troglodyte des rochers, Pam Laing
Photo © Pam Laing

Photo: Pam Laing
Indices de nidification - Troglodyte des rochers
Indices de nidification
Probability of observation - Troglodyte des rochers
Probabilité d'observation
Élévation - Troglodyte des rochers
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Troglodyte des rochers
Salpinctes obsoletus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
304 - 1765 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
11 14 54 32
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -0.454 (-4.97 - 3.51)Low
Canada1973 - 2012 -0.638 (-5.31 - 3.37)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
   0.050.07  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
      0.07
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.080.07 0.05   

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
  0.03 
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
   0.06
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.05 0.06 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.08  0.06

Caractéristiques et aire de répartition Pour voir ce membre guilleret de la faune aviaire de la Colombie-Britannique, un ornithologue amateur doit soit rencontrer un Troglodyte des rochers errant (l'espèce manifeste un penchant pour l'errance) ou, plus probablement, se rendre à un de ses lieux de nidification - les éboulements rochers ensoleillés, principalement dans la partie sud de l'intérieur de la province. C'est un sédentaire qui fait de courtes migrations et qui est confiné aux parties les plus arides de l'ouest de l'Amérique du Nord et centrale, et qui atteint l'extrémité nord de son aire de nidification en Colombie-Britannique (Lowther et coll. 2000).

Répartition, abondance et habitat Ce troglodyte niche en petites populations fortement localisées. L'hypothèse selon laquelle le Troglodyte des roches peut étendre son aire de répartition vers le nord en Colombie-Britannique (Campbell et coll. 1997) n'est pas entièrement corroborée par les conclusions de l'Atlas, qui reprennent principalement l'aire de répartition connue il ya deux décennies. L'Atlas a montré que le centre de sa distribution provinciale demeure l'écoprovince Intérieur sud et qu'il continue d'occuper des sites périphériques, y compris des lieux de nidification probables sur le mont Tuam dans le sud-est de l'île Salt Spring et sur le pic Perkins dans le Chilcotin. Deux emplacements plus septentrionaux relevés pendant la période de relevé de l'Atlas concordent avec le schéma des observations estivales effectuées au nord jusqu'à Tumbler Ridge, consignées dans The Birds of British Columbia : un oiseau sur un territoire à l'extrémité est du réservoir Nechako et un mâle chantant près du lac Williston.

Le Troglodyte des rochers est présent naturellement à de faibles densités; par conséquent, la probabilité d'observation était faible pour de grandes régions qui abritent éventuellement un habitat qui lui convient. On trouve les valeurs de Pobs les plus élevées dans les vallées de l'Okanagan et de la Similkameen, où la distribution était la plus groupée, ce qui confirme que l'écoprovince Intérieur sud abrite toujours le gros de la population provinciale (Campbell et coll. 1997). Les troglodytes des rochers vivent dans une tranche d'altitude large; le faible échantillon de relevés de dénombrement par point a indiqué que l'abondance était légèrement plus élevée entre 250 et 750 mètres, mais il n'était pas possible de comparer l'abondance entre écoprovinces.

On trouve le Troglodyte des rochers le plus souvent sur des affleurements rocheux, des falaises et la pente de talus, pour autant que la surface lui fournisse des crevasses, des failles et des trous dans lesquels il cherche sa nourriture et niche. On le trouve également dans des environnements anthropiques présentant des caractéristiques semblables, notamment des bords de route rocheux et pentus, des tunnels, des carrières et des amoncellements de blocs. Il vit également parmi les rochers dans la zone alpine, nichant presque depuis le niveau de la mer jusqu'à 2 100 mètres (Campbell et coll. 1997).

Conservation et recommandations Ce troglodyte n'est pas considéré comme étant en péril à l'échelon provincial et national, car son habitat localisé est peu ou pas menacé. Cependant, il n'a pas été très bien étudié et en raison de sa préférence pour un habitat localisé, il n'est pas bien pris en compte par les programmes de surveillance à long terme.

Chris R. Siddle

Citation recommandée: Siddle, C.R. 2015. Troglodyte des rochers dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=ROWR&lang=fr [03 juin 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley