Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bruant chanteur, George Clulow
Photo © George Clulow

Photo: George Clulow
Indices de nidification - Bruant chanteur
Indices de nidification
Probability of observation - Bruant chanteur
Probabilité d'observation
Élévation - Bruant chanteur
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bruant chanteur
Melospiza melodia

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 2048 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
532 403 1218 1157
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -1.0 (-2.2 - -0.401)Medium
Canada1970 - 2012 -1.1 (-1.63 - -0.74)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.110.1 0.150.15 0.33
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.110.04 0.110.41 0.13
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.170.16 0.15  0.25

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.10.080.52
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.280.080.18
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.18 0.110.11
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.130.10.140.16

Caractéristiques et aire de répartition Un oiseau familier à de nombreux Britanno-Colombiens, les chants éclatants et heureux du bruant chanteur sont un tôt messager du printemps et fournissent un contraste plaisant à leur plumage assez sobre brun, gris et blanc. Les bruants chanteurs se reproduisent de la côte Atlantique à l'est, aux îles Aléoutiennes à l'ouest, au Grand lac des Esclaves au nord et au sud aux plaines côtières du sud des États-Unis et dans des parties isolées de la Sierra Madre Mexicaine. Les populations hivernantes consistent souvent d'un mélange de résidents permanents, de migrateurs partiels et de migrateurs entiers reflétant les tendances migratoires complètes de l'espèce (Arcese et coll. 2002).

Répartition, abondance et habitat La distribution du Bruant chanteur déterminée par les relevés de l'Atlas correspond largement à celle connue lorsque The Birds of British Columbia a été publié en 2001. Les relevés de l'Atlas ont confirmé que la distribution plus éparse dans les régions du nord est réelle, et n'est pas un artefact dû aux efforts d'observation limités comme l'avaient affirmé Campbell et coll. (2001). Les relevés de l'Atlas ont aussi révélé une concentration de reproduction additionnelle dans les vallées qui divisent les plateaux de la Stikine et du Yukon, ce qui est sans doute une poursuite de la tendance historique de l'augmentation graduelle du nombre de bruants chanteurs dans le nord qui avait été notée par Campbell et coll. (2001). Cette zone d'abondance nouvellement reconnue peut aussi être due aux efforts de relevés plus intenses associés à l'activité industrielle. La faible abondance indiquée dans les régions mi-côtières de la partie continentale est probablement attribuable aux efforts de relevé restreints dans cette zone à l'accès difficile.

Le Bruant chanteur est un oiseau nicheur abondant à des altitudes plus basses dans les deux tiers sud de la province. Le modèle des probabilités d'observation et les données des dénombrements par point indiquent l'abondance la plus forte dans les zones biogéoclimatiques du douglas taxifolié et de la pruche de l'Ouest de la région côtière des écoprovinces Dépression de Georgia et Côtes et montagnes, ce qui inclut l'archipel Haida Gwaii, comme l'avaient noté Campbell et coll. (2001). Les fonds de vallée des écoprovinces Intérieur sud, Intérieur centre et Montagnes intérieures du sud sont un centre d'abondance légèrement inférieure. À l'échelle de la province, l'abondance est beaucoup plus élevée sous une altitude de 250 m qu'au-delà de cette altitude, et à mesure que l'altitude augmente, l'oiseau devient rapidement bien moins fréquent.

Le Bruant chanteur étant une espèce sachant très bien s'adapter, il niche dans toutes les zones de végétation de la Colombie-Britannique où il peut trouver un refuge adéquat, des conditions humides ou un accès à de l'eau. Les lisières de forêts, les zones riveraines, les broussailles incluant des saules (Salix) et des ronces (Rubus), les jardins suburbains, des parcelles côtières de salal (Gaultheria shallon), des zones de coupe à blanc en régénération, et des champs anciens offrent des habitats de reproduction pour cette espèce.

Conservation et recommandations Les données du Relevé des oiseaux nicheurs indiquent une réduction à long terme dans l'Ensemble du Canada et en Colombie-Britannique, mais il n'existe aucune préoccupation de conservation urgente pour ce bruant abondant, répandu et adaptatif. Les aménagements du paysage par les humains peuvent avoir des effets positifs et négatifs. L'élimination ou la réduction d'habitats riverains et arbustiers par le pâturage, l'élimination de haie pour l'agriculture et le maintien des digues et du drainage peuvent causer des pertes d'habitats de reproduction. Les coupes à blanc et les repousses précoces, toutefois, sont corrélées avec des augmentations dans l'abondance et bruants chanteurs (Arcese et coll. 2002). Des pratiques de gestion soigneuses des terres afin de conserver et améliorer les habitats humides et arbustiers convenables auront des effets bénéfiques pour les bruants chanteurs et de nombreuses autres espèces possédant des exigences semblables.

George F. Clulow

Citation recommandée: Clulow, G.F. 2015. Bruant chanteur dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=SOSP&lang=fr [03 juin 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley