Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bruant des marais, John Gordon
Photo © John Gordon

Photo: John Gordon
Indices de nidification - Bruant des marais
Indices de nidification
Probability of observation - Bruant des marais
Probabilité d'observation
Élévation - Bruant des marais
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bruant des marais
Melospiza georgiana

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
365 - 1111 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
20 23 123 66
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -2.94 (-8.76 - 3.43)Low
Canada1970 - 2012 1.11 (-0.031 - 2.04)Medium

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.150.08  0.12  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.150.15 0.04  0.11
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.12      

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.08  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
   0.23
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.2 0.09

Caractéristiques et aire de répartition Le bruant des marais est furtif et rôdeur dans la végétation marécageuse, plus fréquemment détecté par son chant ou son cri venant des massettes. Lorsqu'il se révèle, on voit qu'il est un bruant assez petit coloré, au plumage brun rouille et aux parties supérieures striées de noir, à la poitrine, au visage et au cou gris et au beau capuchon marron. Il est un oiseau principalement retrouvé dans la forêt boréale et l'est de l'Amérique du Nord, atteignant l'extrémité ouest de son aire de reproduction dans l'est de la Colombie-Britannique. Les aires d'hivernage se trouvent dans le sud-est des États-Unis et au Mexique ainsi que le long de la côte du Pacifique à compter de la vallée du bas Fraser (Mowbray 1997, Campbell et coll. 2001).

Répartition, abondance et habitat En Colombie-Britannique, la reproduction du Bruant des marais est répartie de façon regroupée dans les basses terres de la rivière de la Paix et Fort Nelson dans la partie nord-est de la province, et est répartie de façon plus éparse dans les régions de vallées subalpines et de plateaux plus à l'ouest et au sud. L'Atlas a fortement élargi la distribution de la reproduction confirmée dans la province depuis la publication de l'ouvrage The Birds of British Columbia en 2001, en particulier à l'ouest des Rocheuses, ce qui laisse apparaître une expansion de l'aire vers l'ouest et vers le sud jusqu'au plateau intérieur, jusqu'à la chaîne des Cassiars et jusqu'au relevé de reproduction effectué le plus au sud dans la province, dans la vallée du Columbia.

Le modèle des probabilités d'observation indique qu'il y a le plus de chances de trouver le Bruant des marais nichant dans des marais et marécages des Plaines de la Taïga et, dans une moindre mesure, dans les Plaines boréales. Les dénombrements par point de l'Atlas indiquent que les Plaines de la Taïga continuent d'être le centre d'abondance principal et donnent à penser que l'abondance locale dans l'Intérieur subboréal est également élevée. Le Bruant des marais est plus abondant à des altitudes plus basses, plus de la moitié de tous les individus de cette espèce nichant à une altitude inférieure à 500 m, et seulement environ 10 % des individus nichent à une altitude située entre 1 000 et 1 250 m.

L'habitat de reproduction se caractérise par des bords de lacs dominés par du carex (Carex), des tourbières, des zones humides composées de massettes (Typha latifolia), des saulaies (Salix) marécageuses inondées et de la végétation entourant des étangs de castors (Mowbray 1997; Campbell et coll. 2001).

Conservation et recommandations Les tendances générales au Canada à l'extérieur de la Colombie-Britannique indiquent une population en hausse d'après les données recueillies du Relevé des oiseaux nicheurs depuis 1970 (Environnement Canada 2014). Les données de l'Atlas sous-entendent que les populations en Colombie-Britannique sont aussi en croissance. Le bruant des marais est sensible aux dommages à ses habitats de terres humides, qui se produisent par le drainage et par la pollution par ruissellement des sites agricoles ou industriels. Ceci pourrait être une préoccupation pour cette espèce dans certaines portions du nord-est de la Colombie-Britannique où la majorité de l'exploration et des développements de gaz naturel liquéfié se produisent.

Brian Starzomski

Citation recommandée: Starzomski, B. 2015. Bruant des marais dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=SWSP&lang=fr [03 déc. 2022]

Birds Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Birds Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@birdscanada.org
Banner photo: Glenn Bartley