Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Lagopède des saules, Laure Wilson Neish
Photo © Laure Wilson Neish

Photo: Laure Wilson Neish
Indices de nidification - Lagopède des saules
Indices de nidification
Probability of observation - Lagopède des saules
Probabilité d'observation
Élévation - Lagopède des saules
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Lagopède des saules
Lagopus lagopus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
867 - 2161 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
28 14 21 13
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Les tendances BBS ne sont pas disponibles pour cette espèce

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.13   0.17 0.13
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.13      
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
 0.17    0.13

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.12   
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
0.13 0.07 
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.14  

Caractéristiques et aire de répartition Le Lagopède des saules, le plus grand et le plus nombreux des trois espèces de lagopèdes, est un résident caractéristique de la toundra arctique, subarctique et subalpine dans l'ensemble de l'hémisphère Nord. Le plumage des deux sexes varie de façon semblable tout au long de l'année et se fond avec les couleurs dominantes du milieu environnant. Tous les lagopèdes ont des pieds emplumés qui améliorent leur capacité de marcher sur la neige. En Amérique du Nord, il niche dans la toundra arctique, subarctique et subalpine sur l'ensemble du continent et vers le sud dans la toundra alpine de l'Ouest canadien (Hannon et coll. 1998). Il se reproduit également dans toute l'Eurasie, dans la toundra, des marécages, des landes et des tourbières dans les zones arctiques, subarctiques et boréales et marginalement vers le sud jusque dans des zones tempérées. C'est un migrateur qui vole en altitude et sur de courtes distances; certaines populations se font de courts déplacements au sud de l'aire de reproduction pendant l'hiver.

Répartition, abondance et habitat Le Lagopède des saules niche dans les montagnes et sur les hauts plateaux de la moitié nord de la Colombie-Britannique, plus particulièrement dans l'écoprovince Montagnes boréales du nord et à des endroits éparpillés des écoprovinces Intérieur subboréal et Intérieur centre qui bordent les plateaux intérieurs. Les relevés de l'Atlas ont trouvé ce lagopède de 870 à 1 410 mètres d'altitude dans l'écoprovince Montagnes boréales du nord, mais à des altitudes plus élevées (1 730 à 2 160 mètres) plus au sud dans l'écoprovince Intérieur centre. La répartition tirée des relevés de l'Atlas est semblable à celle signalée par Campbell et coll. (1990).

La probabilité d'observation moyenne était la plus élevée dans l'écoprovince Montagnes boréales du nord, suivie par les écoprovinces Intérieur subboréal et Intérieur centre. Le nombre d'individus nicheurs fluctue annuellement et varie sur le plan géographique; les périodes entre les pics cycliques vont de 10 à 11 ans en Colombie-Britannique (Hannon et coll. 1998).

Le Lagopède des saules préfère nicher dans des habitats subalpins et alpins, normalement juste au-dessus de la ligne de végétation des arbres, particulièrement dans des zones basses et humides et des habitats broussailleux où les arbustaies de saules ou de bouleaux sont abondantes; il évite les zones sèches et rocheuses. La plupart des relevés de l'Atlas ont été effectués dans les zones biogéoclimatique à épinette, saule et bouleau et boréale alpine à fétuque de l'Altaï.

Conservation et recommandations La tendance à long terme des chiffres de population semble être stable, mais les données de surveillance sont rares. Le Lagopède des saules est confronté à des menaces que font planer les effets directs et indirects de perturbations comme les développements industriels et les activités récréatives. Les menaces posées par le développement peuvent être localement graves, mais il est peu probable qu'elles se soldent par des déclins généralisés si la majorité de l'aire de répartition demeure isolée et non développée (Environnement Canada 2011, Hannon et coll. 1998). Les changements climatiques sont une préoccupation pour le lagopède, mais les effets éventuels ne sont pas clairs; l'aire de répartition peut être perdue dans certaines régions par suite du changement de la limite de végétation des arbres, mais une augmentation de l'abondance des habitats arbustifs peut être un avantage dans d'autres régions.

Art Martell

Citation recommandée: Martell, A. 2015. Lagopède des saules dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=WIPT&lang=fr [14 nov. 2019]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley