Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Cardinal à tête noire, Ralph Hocken
Photo © Ralph Hocken

Photo: Ralph Hocken
Indices de nidification - Cardinal à tête noire
Indices de nidification
Probability of observation - Cardinal à tête noire
Probabilité d'observation
Élévation - Cardinal à tête noire
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Cardinal à tête noire
Pheucticus melanocephalus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1486 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
112 100 386 291
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 1.29 (-0.168 - 2.76)High
Canada1973 - 2012 1.46 (0.018 - 2.97)High

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
   0.070.12 0.17
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
    0.17  
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.120.09 0.07  0.18

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
  0.040.12
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.20.080.12
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.08 0.14 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.05  0.07

Caractéristiques et aire de répartition Le Cardinal à tête noire est connu à cause de ses couleurs caractéristiques et de son chant mélodieux. Il se reproduit depuis les forêts subalpines jusqu'aux zones riveraines des déserts à travers tout l'ouest de l'Amérique du Nord, depuis le sud de la Colombie-Britannique jusqu'à l'est des Prairies, et vers le sud jusqu'au désert de Chihuahua au Mexique (Ortega et Hill 2010). Il est sédentaire uniquement dans l'extrême sud de son aire de répartition et effectue une migration complète entre la plupart des aires de reproduction et des aires d'hivernage dans l'ouest du Mexique.

Répartition, abondance et habitat Le Cardinal à tête noire niche dans toute la partie sud de la province, presque entièrement au sud de 52°N, sauf dans la région de conservation des oiseaux de la forêt pluviale du nord du Pacifique, dans laquelle son aire de répartition s'étend vers le nord jusqu'à la vallée de la rivière Stikine à 57° N. Bien qu'il n'y ait pas eu de changement antérieur de la distribution continentale (Ortega et Hill 2010), il y a eu une expansion régulière de son aire de répartition dans toute la Colombie-Britannique au cours des 50 dernières années (Campbell et coll. 2001), et l'Atlas a fait état d'une expansion continue dans l'intérieur.

Les probabilités d'observation les plus élevées dans la dépression de Georgia et à de faibles altitudes dans les écoprovinces Côtes et montagnes du sud, correspondaient aux régions dans lesquelles l'abondance était la plus élevée, selon les dénombrements par point de l'Atlas. Dans ces régions, l'abondance était la plus élevée à moins de 250 m dans la zone biogéoclimatique côtière à pruche de l'Ouest, bien que le modèle des probabilités d'observation indique que la probabilité de trouver des espèces était plus élevée dans la zone côtière à douglas que dans toute autre zone biogéoclimatique. Le Cardinal à tête noire utilise divers habitats, notamment des forêts de feuillus et des terres boisées, des arbustes associés à des marais et des habitats légèrement boisés dans des zones suburbaines. Un sous-étage bien développé avec de grands arbres semble être une combinaison d'habitat clé.

On a constaté une augmentation considérable de l'abondance relative du Cardinal à tête noire en Colombie-Britannique depuis 1970, si on fait fond sur le Relevé des oiseaux nicheurs (Environnement Canada 2013), mais le centre de la population provinciale (dans l'écoprovince Dépression de Georgia) n'a pas changé depuis que The Birds of British Columbia a été publié.

Conservation et recommandations Bien qu'il n'y ait pas de préoccupations globales en matière de conservation, la population de Cardinal à tête noire étant stable ou en cours d'augmentation dans l'ensemble de l'aire de reproduction (Environnement Canada 2013), cette espèce est vulnérable à la perte d'habitat par suite de la conversion des régions boisées de feuillus le long des ruisseaux et des rivières en faveur de projets de logement ou agricoles.

Art Martell

Citation recommandée: Martell, A. 2015. Cardinal à tête noire dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BHGR&lang=fr [14 nov. 2019]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley