Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Mouette de Bonaparte, Christian Artuso
Photo © Christian Artuso

Photo: Christian Artuso
Indices de nidification - Mouette de Bonaparte
Indices de nidification
Probability of observation - Mouette de Bonaparte
Probabilité d'observation
Élévation - Mouette de Bonaparte
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Mouette de Bonaparte
Chroicocephalus philadelphia

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1561 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
24 36 122 35
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 6.59 (1.03 - 13.5)Low
Canada1970 - 2012 -5.77 (-14.3 - 3.25)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.230.02  0.1  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.230.07 0.01  0.1
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
 0.1     

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.04  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
  0.27 
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 0.41 0.08

Caractéristiques et aire de répartition La Mouette de Bonaparte est une mouette menue à tête noire qui évite les dépotoirs et les aumônes urbains, préférant se nourrir d'invertébrés et de petits poissons dans nos cours d'eau ou près de ceux-ci. Elle s'élance parfois de son perchoir pour attraper des insectes aériens regroupés en nuée. Elle peut être plus visible au printemps lorsqu'elle se déplace en volée de milliers d'oiseaux le long de la côte du sud-ouest ou dans de plus petites volées lors de sa période concentrée de migration le long des vallées riveraines jusqu'à l'intérieur de la province à la fin du mois d'avril et au début du mois de mai. Elle est petite, agile, ressemble à une sterne et émet des sons « yeerrr » discordants. Elle se reproduit seulement en Amérique du Nord, nichant dans les terres humides de la majeure partie des biomes forestiers du nord, et hiverne le long des côtes du Pacifique et de l'Atlantique.

Répartition, abondance et habitat La Mouette de Bonaparte se reproduit en couples uniques ou dans de petites colonies éparses dans la zone intérieure nord de la Colombie-Britannique au 51e parallèle environ. À l'exception de l'ajout de deux relevés de nidification dans l'ouest des plaines boréales, l'Atlas n'indique aucun changement dans le modèle de répartition depuis la parution de The Birds of British Columbia en 1990 : la nidification survient dans des endroits très dispersés dans le nord de la Colombie-Britannique, localement dans les plaines boréales et de la taïga, et au sud par le bassin Fraser jusqu'au lac Bridge situé sur le plateau Cariboo. La plus grande colonie signalée comprenait 11 nids dans les basses terres de la rivière Fort Nelson.

Les centres de son abondance provinciale sont les plateaux du Centre intérieur et de l'Intérieur subboréal, les parties septentrionales des écoprovinces des Plaines de la taïga, des Montagnes boréales du nord et, dans une moindre mesure, des Plaines boréales. Aucun changement majeur lié à l'abondance ne semble s'être produit depuis la parution de The Birds of British Columbia. Campbell et coll. (1990), et l'Atlas soulignent l'inaccessibilité d'une énorme zone dans la partie nord-centre de la province dans laquelle la Mouette de Bonaparte pourrait nicher.

Celle-ci préfère d'ailleurs les îles boisées lors de la nidification. Elle niche habituellement dans les conifères, mais évite les peuplements denses, choisissant des arbres à partir desquels elle peut avoir une bonne vue d'ensemble et surveiller les prédateurs potentiels. Le nid est presque toujours placé entre 4 et 6 m de hauteur et est habituellement très difficile à apercevoir (Burger et Gochfeld 2002). Les adultes plongent en poussant des cris sur les intrus qui pénètrent le périmètre de leur nid. Les relevés de l'Atlas démontrent que la Mouette de Bonaparte est plus abondante dans les zones biogéoclimatiques subboréale du pin et de l'épicéa, subboréale de l'épicéa et boréale de l'épinette blanche et de l'épinette noire situées entre 700 et 1 500 m d'altitude.

Conservation et recommandations En Colombie-Britannique, à l'instar d'autres parties de son aire de nidification boréale, il est difficile d'obtenir des estimations et des tendances de populations précises en raison du modèle de nidification dispersé de la Mouette de Bonaparte et de l'inaccessibilité actuelle d'une grande partie de son habitat de reproduction potentielle. D'autres études sur cette espèce relativement peu connue sont nécessaires. Le Canada assume une grande part de responsabilité pour la conservation de cette espèce, puisqu'un pourcentage élevé des populations de Mouettes de Bonaparte se reproduit à l'intérieur des frontières politiques du Canada (Environnement Canada 2011).

Chris R. Siddle

Citation recommandée: Siddle, C.R. 2015. Mouette de Bonaparte dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=BOGU&lang=fr [10 avr. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley