Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Moucherolle sombre, Laure Wilson Neish
Photo © Laure Wilson Neish

Photo: Laure Wilson Neish
Indices de nidification - Moucherolle sombre
Indices de nidification
Probability of observation - Moucherolle sombre
Probabilité d'observation
Élévation - Moucherolle sombre
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Moucherolle sombre
Empidonax oberholseri

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1897 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
84 205 946 782
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -1.45 (-2.79 - -0.087)Medium
Canada1973 - 2012 -0.859 (-2.16 - 0.449)High

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.240.03 0.190.19 0.12
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.240.03 0.03  0.19
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.140.25 0.19  0.13

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.080.10.13 
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.080.080.13
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.24 0.15 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.140.150.230.21

Caractéristiques et aire de répartition Les notes aiguës du chant du Gobemouche enfumé constituent certains des chants d'oiseaux caractéristiques des vallées arides du sud de la région intérieure de la Colombie-Britannique. Son aire de reproduction générale s'étend dans les aires montagnardes occidentales de reproduction de l'Amérique du Nord, principalement de l'ouest des montagnes Rocheuses et du sud du Yukon jusqu'à l'extrémité nord de la Basse-Californie. Il parcourt des distances courtes à moyennes lors de la période de migration pour hiverner au Mexique, dans le sud de l'Arizona et au Nouveau-Mexique.

Répartition, abondance et habitat Bien qu'elle soit moins répandue dans le tiers nord de la Colombie-Britannique et l'est des montagnes Rocheuses, cette espèce occupe la majeure partie de l'intérieur de la province. À l'ouest de la chaîne Côtière et de la chaîne des Cascades, elle occupe seulement le long des grandes vallées riveraines. Sa reproduction n'a en outre été confirmée qu'une fois avant la période couverte par l'Atlas. Celui-ci cartographie davantage de relevés dans les écoprovinces de l'Intérieur subboréal et des Montagnes boréales du nord que ce que l'on connaissait lors de la parution de The Birds of British Columbia en 1997. Il n'est pas clair s'il s'agit seulement du résultat d'une couverture plus exhaustive ou d'une réelle expansion de l'aire de reproduction.

La probabilité d'observation du Gobemouche enfumé est plus élevée et plus étendue sur les plateaux de moyennes altitudes situés dans les écoprovinces du Centre intérieur et de l'Intérieur subboréal, et localement dans l'écoprovince des Montagnes boréales du nord, ainsi qu'entre 750 et 1 250 m d'altitude. Campbell et coll. (1997) ont constaté que l'écoprovince du Sud intérieur comportait le plus grand nombre d'individus.

Bien que le Gobemouche enfumé occupe une grande diversité d'habitats forestiers, il évite généralement les forêts fraîches de conifères à couvert fermé (don't la plupart des forêts côtières et subalpines). Il est commun dans les forêts dégagées de douglas de Menzies (Pseudotsuga menziesii) et de pins ponderosa (Pinus ponderosa) du sud intérieur; sa présence est également commune dans les peuplements de peupliers faux-trembles (Populus tremuloides) et dans les régions où les peupliers s'entremêlent avec les conifères, comme le démontrent les abondances plus élevées observées dans la zone biogéoclimatique du sapin de Douglas, subboréale de l'épicéa et subboréale du pin et de l'épicéa. Dans l'extrémité nord de la Colombie-Britannique et le sud du Yukon, il se reproduit dans des forêts très dégagées situées dans la majeure partie de son aire de répartition. Il a besoin de grands arbustes à feuillage ou de petits arbres comme le saule (espèceSalix) ou l'amélanchier de Saskatoon (Amelanchier alnifolia) pour y construire ses nids. Campbell et coll. (1997) ont constaté que 95 % des nids relevés en Colombie-Britannique étaient construits dans des arbustes à feuillage ou de petits arbres.

Conservation et recommandations Le Gobemouche enfumé ne suscite aucune préoccupation en matière de conservation. Bien qu'il pourrait peut-être y avoir une tendance de déclin à long terme en Colombie-Britannique selon les données du Relevé des oiseaux nicheurs, la population semble stable dans la région continentale (Sauer et coll. 2014).

Wayne C. Weber

Citation recommandée: Weber, W.C. 2015. Moucherolle sombre dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=DUFL&lang=fr [25 sept. 2021]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley