Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Viréo de Hutton, Glenn Bartley
Photo © Glenn Bartley

Photo: Glenn Bartley
Indices de nidification - Viréo de Hutton
Indices de nidification
Probability of observation - Viréo de Hutton
Probabilité d'observation
Élévation - Viréo de Hutton
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Viréo de Hutton
Vireo huttoni

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
4 - 1440 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
40 20 130 53
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 2.36 (-0.995 - 5.82)Low
Canada1973 - 2012 1.65 (-2.2 - 5.01)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
      0.08
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
    0.07  
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
      0.1

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
   0.09
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.08  
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Ce viréon de petite taille et discret, qui à première vue peut être confondu avec un roitelet à couronne rubis, est le seul viréon principalement sédentaire au nord du Mexique (Davis 1995). Ce résident permanent commence à faire part de son chant fort et strident tôt au printemps, améliorant les parcs de la ville et de l'île de Vancouver lors des jours plus chauds de février et de mars. Son territoire s'étend des forêts mixtes de l'extrême ouest de l'Amérique du Nord, au sud-ouest de la Colombie-Britannique à la Sierra Madre du Mexique. On retrouve deux sous-espèces à la limite nordique de son étendue dans le sud de la Colombie-Britannique : V. h. insularis, qui est endémique à l'île de Vancouver et V. h. huttoni sur la côte.

Répartition, abondance et habitat Le Viréo de Hutton se concentre dans l'écoprovince Dépression de Georgia et dans l'écoprovince adjacente la plus au sud Côtes et Montagnes, où il est largement répandu sur l'île de Vancouver, les îles Gulf et aux altitudes plus basses adjacentes de la partie continentale de la Colombie-Britannique. Cette aire n'a pas changé depuis la publication de l'ouvrage The Birds of British Columbia en 1997. Le relevé exceptionnel effectué report le long du cours inférieur de la rivière Thompson River était fort probablement un individu non reproducteur dispersé dans la vallée du Fraser.

Le Viréo de Hutton n'est pas particulièrement commun ailleurs, mais il est observé le plus souvent près des côtes sud-est et ouest de l'île de Vancouver, sur les îles Gulf et dans le delta du fleuve Fraser au nord de la côte Sunshine. Les données de dénombrement ponctuel de l'Atlas indiquent qu'on le retrouve en plus grand nombre sous 250 m, et donnent à penser que l'abondance locale est légèrement plus élevée dans l'écoprovince Côtes et montagnes que dans la Dépression de Georgia, et similaire dans les zones biogéoclimatiques du douglas taxifolié et de la pruche de l'Ouest de la région côtière. Toutefois, la période (28 mai au 10 juillet) sur laquelle l'abondance se fonde est postérieure à la période de pointe pour observer le chant du Viréo de Hutton (Campbell et coll. 1997); ce qui pourrait avoir occasionné de plus faibles taux de détection, en particulier dans la Dépression de Georgia (le Viréo de Hutton peut se reproduire plus tard dans l'écoprovince Côtes et montagnes). Les relevés de l'Atlas donnent à penser que l'espèce pourrait être présente à une altitude aussi élevée que 600 m, ce qui est beaucoup plus haut que le nid confirmé à l'altitude la plus élevée de 240 m (Campbell et coll. 1997).

Le Viréo de Hutton prefère les forêts mixtes et boisements de plus basse altitude, en particulier ceux comportant des douglas verts (Pseudotsuga menziesii), des pruches de l'Ouest (Tsuga heterophylla), des aulnes rouges (Alnus rubra), et des érables (Acer) et un sous-boise structurellement hétérogène qui inclut des arbustes fruitiers tels que le cornouiller stolonifère (Cornus sericea), l'airelle à petites feuilles (Vaccinium parvifolium) et l'oemléria faux-prunier (Oemleria cerasiformis). L'espèce aime les habitats de lisière et utilisera des parcs et des jardins matures dans lesquels se trouvent des espèces d'arbres indigènes dans des quartiers ruraux et suburbains.

Conservation et recommandations La densité de population naturelle de cet oiseau veut dire qu'il n'est pas bien étudié par les efforts de surveillance actuels, bien que les données du Relevé des oiseaux nicheurs et du Recensement des oiseaux de Noêl sous-entendent que la population augmente un peu à long terme (Environnement Canada 2011). Une grande portion de son étendue limitée en Colombie-Britannique chevauche des régions très peuplées et, bien qu'il n'existe aucune préoccupation de conservation majeure pour cette espèce, la préservation des habitats de forêts mixtes à sous-bois bien développés sera importante afin de maintenir les populations actuelles.

Peter J. A. Davidson and George F. Clulow

Citation recommandée: Davidson, P.J.A. and Clulow, G.F. 2015. Viréo de Hutton dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=HUVI&lang=fr [20 sept. 2019]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley