Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bruant des prés, Laure Wilson Neish
Photo © Laure Wilson Neish

Photo: Laure Wilson Neish
Indices de nidification - Bruant des prés
Indices de nidification
Probability of observation - Bruant des prés
Probabilité d'observation
Élévation - Bruant des prés
Élévation

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bruant des prés
Passerculus sandwichensis

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 2260 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
277 253 652 481
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -1.3 (-2.86 - 0.274)Medium
Canada1970 - 2012 -1.37 (-1.86 - -0.913)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
0.380.18 0.220.15 0.29
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
0.380.06 0.180.28 0.16
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
0.10.17 0.22  0.3

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
0.330.170.380.26
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
 0.320.160.08
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
0.180.070.08 
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
0.070.440.120.21

Caractéristiques et aire de répartition Le Bruant des prés, avec ses sourcils jaunes et son chant bourdonnant aigu, est le plus répandu de tous les bruants d'Amérique du Nord. Il niche dans un habitat approprié se situant dans les deux tiers du nord du continent et la région nord jusqu'à l'océan Arctique. Il migre sur des distances courtes à moyennes, hivernant principalement dans le tiers méridional du continent et en Amérique centrale (Wheelwright et Rising 2008).

Répartition, abondance et habitat L'Atlas a enregistré la présence du Bruant des prés dispersée dans toute la province, sauf aux îles Haida Gwaii. Une comparaison avec l'ouvrage The Birds of British Columbia permet de déduire qu'il y a eu peu de changement dans l'aire d'estivage et de reproduction de ce bruant au cours du 21e siècle. Des 28 sous-espèces nommées de Bruant des prés, trois nichent dans la province : P. s. anthinus au nord de la Colombie-Britannique, P. s. nevadensis à l'intérieur et P. s. brooksi le long de la côte.

La carte des probabilités d'observation et les données de dénombrements ponctuels font ressortir des parcelles où les valeurs de probabilité d'observation et l'abondance sont élevées, associés aux zones alpines et subalpines de l'écoprovince des Montagnes boréales du Nord et des Rocheuses, aux zones agricoles des plaines de la rivière de la Paix et de l'écoprovince de la Dépression de Géorgie, aux clairières (naturelles et liées aux activités de foresterie) sur le plateau de la Liard et aux écoprovinces du Sud intérieur et du Centre intérieur et, dans cette dernière écoprovince, aux prés et pâturages herbeux qui longent les fonds de vallées et le bas des flancs de coteaux de la vallée du lac Nicola et de celle de la rivière Thompson Sud. L'ouvrage de Campbell et coll. (2001) a signalé une plus grande abondance de bruants des prés dans les Montagnes boréales du Nord; les résultats de l'Atlas confirment que c'est toujours le cas. L'absence de relation claire entre l'altitude et l'abondance n'est pas surprenante, puisque ce bruant occupe une grande variété d'habitats à diverses altitudes et qu'il existe une grande variabilité géographique dans les limites altitudinales des zones biogéoclimatiques. Par exemple, la ligne d'arborescence (limite inférieure des prés alpins) monte partout dans le sud de la Colombie-Britannique, passant d'une altitude d'environ 1 600 m sur la côte à près de 2 500 m dans les Rocheuses, et diminue vers le nord le long de la côte jusqu'à environ 1 000 m près de l'embouchure de la rivière Skeena (Ministère des Forêts de la Colombie-Britannique 2008).

Le Bruant des prés est un oiseau de milieux ouverts. Il niche à même le sol, abrité par des herbes hautes ou des arbustes dans une grande variété d'habitats, naturels et modifiés par l'homme, notamment dans les prairies et les massifs d'arbustes, les bordures de champs envahies de mauvaises herbes, les pâturages et les prés de fauche, les marais et les estuaires, les alpages et la toundra arctique. Les valeurs sur l'abondance pour des zones biogéoclimatiques montrent que cet oiseau des milieux ouverts trouve des habitats de nidification adéquats dans une variété de paysages boisés, y compris dans la forêt boréale, où les caractéristiques telles que les espaces ouverts naturels (marais, lacs, étangs de castors) et les clairières artificielles (zones de coupe à blanc, champs agricoles, établissements humains) sont de plus importants facteurs prédictifs d'une présence abondante que les grands types d'habitats.

Conservation et recommandations Le Relevé des oiseaux nicheurs révèle que la population de Bruant des prés est stable en Colombie-Britannique, mais qu'elle souffre d'un déclin graduel à la grandeur du Canada. La conversion de pâturages en terres cultivées ou l'aménagement du territoire à des fins urbaines ou industrielles a entraîné localement la destruction ou la dégradation de l'habitat de cette espèce, alors que la coupe à blanc à des fins agricoles dans les forêts et les régions boisées a donné lieu à la création d'un nouvel habitat. Les pâturages et les bordures des champs ou les terres mises de côté servant de lieu de nidification du Bruant des prés ne devraient faire l'objet d'aucune tonte ni d'aucun brûlage pendant la saison de reproduction.

J. M. Ryder

Citation recommandée: Ryder, J.M. 2015. Bruant des prés dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=SAVS&lang=fr [20 oct. 2021]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley