Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Bécassin roux, Cameron Eckhert
Photo © Cameron Eckhert

Photo: Cameron Eckhert
Indices de nidification - Bécassin roux
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Bécassin roux
Limnodromus griseus

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
916 - 916 m
Statut de conserv.:
BCRISC: Blue
Importance globale
de la population de C.-B.:
7
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
0 0 1 0
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Canada1996 - 2012 1.99 (-10.1 - 24.2)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
       
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
       
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
       

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
    
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
    

Caractéristiques et aire de répartition Les plumages distinctifs nuptiaux et de base du Bécassin roux et du Bécasseau à long bec posent l'un des plus grands problèmes d'identification de ces espèces pour les observateurs d'oiseaux. Il n'y a d'ailleurs pas eu de reconnaissance officielle de la présence de ces deux espèces en Amérique du Nord jusqu'en 1950. Seul le Bécassin roux se reproduit en Colombie-Britannique, l'une des trois zones distinctes de sa nidification en Amérique du Nord : la côte et les montagnes au nord-ouest de la Colombie-Britannique et le sud de l'Alaska; l'interface de la forêt boréale-taïga, du nord du Manitoba jusqu'en Alberta; et les fondrières de mousse du Labrador à l'ouest de la baie James et de la baie d'Hudson. Chacune de ces trois zones abrite une sous-espèce différente; la race L. g. caurinus se reproduit en Colombie-Britannique (Jehl et coll. 2001). L'espèce hiverne le long des côtes Atlantique et Pacifique, à partir environ du 40e parallèle en passant par l'Amérique centrale sur les deux côtes, ainsi que le long du littoral du Pacifique jusqu'au Pérou.

Répartition, abondance et habitat La nidification du Bucassin roux a été documentée dans deux régions de la province; le coin de l'extrême nord-ouest dans le triangle Haines et au nord de Haida Gwaii (Campbell et coll. 1990). Aucune nidification n'a été relevée dans la région de la rivière de la Paix, en dépit des suggestions de Godfrey (1986) selon lesquelles il s'y reproduisait probablement ou des affirmations selon lesquelles il ne se reproduisait pas dans l'est de la Colombie-Britannique, (p. ex., Semenchuk 1992).

Les nids de cette espèce figurent « pratiquement parmi les plus durs nids des oiseaux de rivage à trouver » (Rowan 1927), puisque la femelle recouvre complètement son nid lorsqu'elle s'y pose, même si elle est dérangée. Il n'est donc pas surprenant que les indices de nidification possible du Bécassin roux de l'Atlas ne proviennent que d'une parcelle de 10 km située loin dans le nord-ouest de l'écoprovince des Montagnes boréales du nord. Il n'y a aucun relevé de l'Atlas dans la réserve faunique de Delkatla à Haida Gwaii. Bien que l'on ait découvert une petite population nicheuse en 1984 (Campbell et coll. 1990), l'espèce n'a apparemment pas niché à cet endroit depuis plusieurs années, possiblement en raison des restaurations qui ont été effectuées en 1994 afin de permettre le brassage par la marée dans le marais où il nichait auparavant (Hearne 2015).

L'habitat de nidification est caractérisé comme un « muskeg humide et marécageux » dans la zone subalpine du triangle et Haines et un « marais estuarien saumâtre avec de la sphaigne, des carex et des roseaux » à Haida Gwaii (Campbell et coll. 1990).

Conservation et recommandations Le statut du Bécassin roux dans la province est mal compris. L'avifaune du triangle Haines devrait faire l'objet d'une surveillance systématique pour cette espèce et plusieurs autres. La nidification de la sous-espèce L. g. hendersonii y est possible puisqu'elle se reproduit dans la région de la rivière de la Paix en Alberta, ce qui est relativement près de la Colombie-Britannique (Federation of Alberta Naturalists 2007).

David F. Fraser

Citation recommandée: Fraser, D.F. 2015. Bécassin roux dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=SBDO&lang=fr [23 janv. 2020]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley