Choisissez un transparent Régions admin. Région de conserv. des oiseaux Blocs Coordonnées Écoprovinces Villes et routes
[Fermer]
Macreuse brune, Glenn Bartley
Photo © Glenn Bartley

Photo: Glenn Bartley
Indices de nidification - Macreuse brune
Indices de nidification

Cliquez pour obtenir une version agrandie ou pour ajouter des transparents

Macreuse brune
Melanitta fusca

Cliquez sur le graphique pour consulter un tableau des valeurs
Élévation:
0 - 1493 m
Statut de conserv.:
Non menacée
Importance globale
de la population de C.-B.:
6
Nombre de parcelles
ConfirméProbablePossiblePoints d'écoute
1 15 20 8
Tendances BBS à long terme
RégionAnnéesTendance (interv. de conf.) Fiabil.
Brit. Col.1970 - 2012 -5.07 (-19.6 - 10.3)Low
Canada1973 - 2012 -9.42 (-20.4 - -0.13)Low

Abondance moyenne par région

Régions de conservation des oiseaux [graphique]
Forêt intérieure du N.-O.Taïga des plaines boréalesGrand bassinRocheuses du NordForêt pluviale du N. du Pacifique
1.14   0.03  
Écoprovince [graphique]
Montagnes boréales du nord Plaines de la taïga Plaines boréales Dépression de Georgie Intérieur subboréal
1.14  0.03   
Montagnes intérieures du sud Intérieur centre Intérieur sud Montagnes du sud de l'Alaska Côte et montagnes
 0.07     

Abondance moyenne par habitat [graphique]

Boreal Altai Fescue AlpineBoreal White and Black SpruceBunchgrassCoastal Douglas-fir
 0.03  
Coastal Mountain-heather AlpineCoastal Western HemlockEngelmann Spruce -- Subalpine FirInterior Cedar -- Hemlock
    
Interior Douglas-firInterior Mountain-heather AlpineMontane SpruceMountain Hemlock
    
Ponderosa PineSpruce -- Willow -- BirchSub-Boreal Pine -- SpruceSub-Boreal Spruce
 1.140.07 

Caractéristiques et aire de répartition Les macreuses à ailes blanches mâles et femelles arborent des plumes secondaires blanches, caractéristique distinctive pour laquelle cette espèce est nommée. La macreuse à ailes blanches est la plus grande espèce de la famille des macreuses et elle se reproduit principalement dans la région des prairies canadiennes dans l'ouest boréal jusqu'en Alaska intérieur (Brown et Frederickson 1997, Sea Duck Joint Venture 2015 . Cette espèce se reproduit également en Eurasie orientale. Certains experts en la matière considèrent les sous-espèces nord-américaine (M. f. deglandi), asiatique (M. f. stejnegeri) et européenne (M. f. fusca) comme étant des espèces distinctes BirdLife International 2015). Les oiseaux nord-américains passent l'hiver sur les côtes de l'Atlantique et du Pacifique. Quoique bon nombre d'oiseaux hivernent en Colombie-Britannique, peu d'entre eux restent dans cette province pour se reproduire. Les macreuses à ailes blanches portant une balise satellite qui passent l'hiver en Colombie-Britannique se sont dispersées partout dans le nord-ouest du Canada pour se reproduire (Sea Duck Joint Venture 2015).

Répartition, abondance et habitat Sa reproduction n'a lieu qu'à l'intérieur, quelques rares grappes ayant été relevées dans les écoprovinces Plaines boréales et Intérieur centre. Les données de l'Atlas sont insuffisantes pour pouvoir modéliser les probabilités d'observation. Le projet de l'Atlas n'a donné lieu qu'à un seul relevé de sa reproduction confirmée (un jeune à l'envol, le 30 juillet 2009, dans le bassin hydrographique du cours supérieur de la rivière Liard). Puisqu'il s'agit d'un migrateur tardif et que l'accouplement peut avoir lieu avant ou durant la migration (Brown et Frederickson 1997), certains couples notés ici comme oiseaux nicheurs probables auraient pu être en route vers des aires de reproduction situées en dehors de la province. Campbell et coll. (1990) ont fait état d'au moins 90 relevés de reproduction confirmée (88 oisillons et deux nids). Bien que les années de couverture de ces deux ensembles de données ne soient pas comparables, les efforts de recherche durant la période de l'Atlas ont été suffisants pour présenter des nombres correspondants de reproductions confirmées, à condition que la population soit stable. Pour résumer, bien que l'aire de reproduction n'ait pas beaucoup changé en Colombie-Britannique depuis les années 1980, la population reproductrice dans la province pourrait avoir connu un déclin.

Les nids de la Macreuse brune sont généralement difficiles à trouver, souvent situés loin de l'eau (parfois à plus de 100 m) et bien cachés sous une végétation arbustive, épineuse ou herbacée épaisse (Brown et Frederickson 1997, Safine et Lindberg 2008). La nidification a lieu sur des lacs et des étangs permanents d'eau douce, et les plus fortes densités sont observées sur des lacs comportant des îles et entourés par une végétation arbustive dense offrant des sites de nidification (Traylor et coll. 2004).

Conservation et recommandations En raison du nombre peu élevé de reproduction confirmée ou probable de 2008 à 2012 malgré des efforts considérables, le nombre estimatif de 17 000 oiseaux reproducteurs en Colombie-Britannique (Campbell et coll. 1990) doit être réévalué. Les preuves suggèrent que la population d'oiseaux reproducteurs est nettement moins importante, soit inférieure à 10 000 oiseaux. L'abondance des macreuses à ailes blanches habitant sur le continent a diminué au cours des quatre dernières décennies, selon une surveillance aérienne de l'aire de reproduction. Cependant, cette surveillance tient compte de toutes les espèces de macreuses, ce qui rend toute analyse rigoureuse impossible (Fast et coll. 2011, CWS Waterfowl Committee 2013, Sea Duck Joint Venture 2015). Ces données indiquent une augmentation du nombre de macreuses dans les années 2000. Les raisons derrière le déclin des populations sont inconnues, mais il pourrait s'agir de facteurs influant sur la survie des spécimens adultes ou sur la reproductivité (Brown et Frederickson 1997, BirdLife International 2015). Les surveillances et les programmes de l'Atlas futurs portant sur les lieux confirmés où cette espèce peut se manifester, ainsi que les lieux probables ou possibles figurant dans l'atlas procureront des informations utiles quant aux tendances liées aux populations de la province.

Alan E. Burger

Citation recommandée: Burger, A.E. 2015. Macreuse brune dans Davidson, P.J.A., R.J. Cannings, A.R. Couturier, D. Lepage, et C.M. Di Corrado (eds.). Atlas des oiseaux nicheurs de Colombie-Britannique, 2008-2012. Études d'Oiseaux Canada. Delta, C.-B. http://www.birdatlas.bc.ca/accounts/speciesaccount.jsp?sp=WWSC&lang=fr [07 déc. 2021]

Bird Studies Canada Privacy Policy | Accessibility Policy
British Columbia Breeding Bird Atlas, Bird Studies Canada, 5421 Robertson Road Delta, BC V4K 3N2 Canada
Phone: 1-877-592-8527 E-mail: bcbirdatlas@bsc-eoc.org
Banner photo: Glenn Bartley